Taxis : pour empêcher les radios de nous enlever la maraude électronique, je signe !

Taxis : pour empêcher les radios de nous enlever la maraude électronique, je signe !

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Samir IDRISSI a lancé cette pétition adressée à Elisabeth Borne et à

Pour ne pas ressembler aux VTC et devenir dépendant de la Radio ou de l’appli.

Pour empêcher les radios de nous enlever la maraude électronique, je signe !

Nous ne voulons plus être obligés d’engraisser les plateformes, nous voulons reprendre en main notre métier de taxi.

Aujourd’hui, beaucoup de taxi sont dépendants des plateformes/Radios pour vivre : 400 euros par mois de « péage » pour exercer leur métier.

Rendons au taxis leur pleine liberté, donnons-leur enfin la maraude électronique !

La seule solution ? l’Open data obligatoire !

- Pour redonner le goût du taxi aux clients, pas le goût de la G6+1

- Pour que les taxis prennent leur avenir numérique en main

- Pour que les clients aient vraiment le choix

- Pour que les Taxis deviennent indépendants et pas prisonniers

On vous dit : 

Avec l’Open data vous êtes « fliqués » en permanence. Mais c’est déjà le cas avec n’importe quelle centrale Radio, qui donne toutes vos infos et vos revenus au fisc! 


Avec l’Open data, vous ne pourrez pas refuser des petites courses - Pas plus qu’avant, mais pas moins non plus : la maraude n’a jamais empêché les taxis de travailler sur réservation

Avec l’Open data, personne ne vous payera les courses d’approche. C’est vrai, parce qu’il n’y a pas de course d’approche quand on maraude. Mais combien de clients en plus ? Combien de courses en plus sans dépendre de la radio ?

Avec l’Open data, un client à l’autre bout du monde va nous réserver et nous empêcher de travailler. C’est faux, c’est de la maraude sans que le client lève la main pour attirer notre attention.

Avec l’Open data, c’est la fin du taxi de province. C’est faux, la maraude électronique ou autre ne les a jamais empêchés de travailler

Avec l’Open data, c’est fini la liberté du taxi. C’est faux, c’est juste l’outil qui nous manquait pour nous battre contre les UBER et autres sans engraisser leurs cousins.

Nous on dit :

Avec l’Open data obligatoire on va voir si les 400 euros par mois de RADIO valent vraiment le coup.

Avec l’Open data obligatoire, on encaisse les courses nous-mêmes sans intermédiaires qui se paye et nous reverse les miettes en nous obligeant à attendre le jeudi pour être crédités des courses faites la semaine précédente.

Avec l’Open data obligatoire, on va retrouver nos clients, pas servir la soupe aux radios.

Avec l’Open data obligatoire, les clients sont de nouveaux à nous et non à une centrale qui nous vends notre propre travail.

Avec l’Open data obligatoire, les taxis vont retrouver ce qui fait leur force : la maraude, mais mieux adaptée aux nouvelles habitudes des clients.

Avec l’Open data obligatoire, on va montrer que les taxis sont encore bien vivants !


Pour empêcher les RADIOS de nous enlever la maraude électronique, je signe !

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !