Justice pour Zoé!

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !


Notre fille Zoé, âgée de deux jours, est morte par homicide involontaire voilà près de huit ans à l'hôpital de Thann, en Alsace. L'enquête sur les recherches des causes de la mort a révélé qu'un bandeau, dont le port était interdit depuis deux ans a, malgré cette interdiction, été appliqué sur le visage de notre fille alors qu'elle était placée en couveuse, pour une jaunisse du nourrisson tout à fait bénigne. Ce fait avéré a longtemps été nié par l'hôpital mais prouvé, lors d'une première expertise, par une photo que nous avions prise... Ajoutons à cela que notre fille a été laissée seule sans aucune surveillance, pendant au moins cinquante minutes, dans la pouponnière fermée à clef! Quand le personnel est enfin revenu, Zoé était en arrêt cardio-respiratoire sévère. Rien n'a pu être fait pour ramener notre petite fille. Encore aujourd'hui et pour le reste de ma vie, c'est totalement insoutenable pour moi.

Le 14 novembre 2016, l'hôpital de Thann et l'ARS Alsace comparaissaient pour homicide involontaire en correctionnelle, au tribunal de grande instance de Mulhouse. L'hôpital de Thann ne jugeant pas utile, au moins par décence, d'y faire assister un représentant. Aucun des deux organismes n'a été condamné. Pourquoi? Pour vices de forme et notamment parce qu'entre temps, l'hôpital de Thann a été absorbé dans un groupement (GHRMSA) et que l'ARS Alsace, quant à elle, a été absorbée dans l'ARSAcal. Résultat: aucun des prévenus n'existait plus juridiquement lorsque le jugement -l'extinction des poursuites- a été prononcé. C'est purement aberrant et ce verdict nous laisse, en plus de notre peine immense, avec un sentiment d'injustice insupportable. Nous comprenons donc qu'en France, on peut tuer sans être puni lorsque que la loi est strictement appliquée.

Je n'ai jamais compris pourquoi les "personnes morales" représentant l'hôpital de Thann ou même l'ARS, plutôt que les personnes physiques réellement responsables, ont été mises en examen! Depuis toujours, je veux que les employées physiquement présentes dans l'hôpital la nuit de cet horrible drame et responsables du décès de ma fille, soient poursuivies. Elles n'ont pas respecté la réglementation, elles ont ensuite menti. Quelle conscience ont ces incapables? Il s'agit d'un délit pénal, même s'il est involontaire. Elles auraient également pu faire le choix de dire la vérité, d'assumer leurs manquements. On peut mentir quand on vole à manger pour nourrir ses enfants, pas quand on vole la vie à un enfant! Il est nécessaire que ces personnes soient condamnées et cessent d'exercer leur profession. Elles doivent être jugées en personne!


Aidez-moi, s'il vous plaît, pour ma fille et pour que je puisse retrouver un peu de paix, mais aussi et surtout parce que ce que nous demandons est juste, à rassembler des milliers et des millions de signatures, parlez-en autour de vous, sensibilisez les gens, dites pourquoi c'est important de signer cette pétition. La partager n'est malheureusement pas suffisant. Il en circule tellement que nous sommes nombreux à nous dire "ah oui je me sens concerné mais je lirai plus tard..." Et, du coup, on ne signe jamais. Plus notre pétition comptera de signataires, plus nous aurons de poids. Nous sommes tout petits, notre souffrance est inaudible mais elle est malheureusement bien présente dans nos vies. Nous ne pouvons et ne pourrons plus jamais "vivre" depuis la mort de Zoé -son coeur a cessé de battre alors que ma petite fée étaient dans mes bras- mais nous pouvons essayer de défendre dignement sa mémoire.

Merci

Pour me contacter, vous pouvez m'écrire à l'adresse suivante: elisameyer68@gmail.com



Elisa compte sur vous aujourd'hui

Elisa MEYER a besoin de votre aide pour sa pétition “Elisa Meyer: Une vraie justice #pournotrefilleZoé”. Rejoignez Elisa et 5 832 signataires.