Pétition fermée

Changez les formations professionnalisantes de coiffure pour y incorporer l'étude, le soin et la coiffure des cheveux crépus et frisés

Cette pétition avait 1 213 signataires


Aujourd'hui les professionnels de la coiffure ne sont pas formés aux spécificités des cheveux crépus et frisés. Pourtant, pour exercer, il est exigé aux coiffeurs d'avoir un CAP ou BP coiffure :

"La réalisation de tresses africaines effectuée sur cheveux secs, sans lavage, ni traitement préalable, et sans prestation de coupe, est assimilée à un service de coiffure, de même que la pose de dreadlocks de rajouts
ou d’extensions.
De même, les techniques de pose d’extension sont très différentes et nécessitent des compétences que le suivi d’une formation de très courte durée ne peut apporter.
De plus, la prestation d’extension s’accompagne parfois de coupe pour égaliser, toutes techniques qui ne peuvent échapper à l’obligation de qualification.
Aussi, l’exercice des activités précitées doit donc être subordonné au respect de la réglementation et des conditions posées pour l’exploitation d’un salon de coiffure, à savoir la détention d’un Brevet professionnel
de coiffure ou du brevet de maîtrise Coiffeur"

http://www.unec.fr/images/fichiers/actualite-coiffure/actualite-coiffure/2012/1335517575_cp_charte_fnc_apcma_information_acces_profession_coiffure.pdf

Pourtant AUCUNE des formations existantes à ce jour ne prépare au soin, à la coiffure de ce type de cheveux. Conséquences : il n'existe aucun professionnel de la coiffure noire et métissée formé par l'éducation nationale, trop peu de gens pour nous conseiller et prendre soin de nos cheveux.

La France a évolué, il est temps que d'autres choses évoluent. Il est temps que l'Education Nationale se mette à jour de la population. Que la formation soit représentative de celle-ci. C'est notre droit, votre devoir.



Clarisse compte sur vous aujourd'hui

Clarisse LIBENE a besoin de votre aide pour sa pétition “Education Nationale: Pour une formation à la coiffure des cheveux crépus et frisés”. Rejoignez Clarisse et 1 212 signataires.