En soutien à la ZAD de Notre-Dame des Landes (english below)

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


  • Nous demandons l'arrêt immédiat des opérations en cours sur la ZAD de Notre Dame des Landes — et qui se poursuivent aujourd'hui de manière intensive contrairement aux annonces du gouvernement.
  • Nous affirmons notre soutien total à la ZAD parce qu'elle est invention, créativité, vie, face à la morbidité du monde de la compétition et du profit.
  • Nous dénonçons la violence unilatérale, absurde et inutile, les 2500 gendarmes, les véhicules blindés, les hélicoptères, les chiens, les drones, les 11 000 grenades employées contre quelques centaines d'occupants, moyens disproportionnés qui ont blessé au moins 270 personnes depuis le 9 avril, dont certaines gravement, et pollué durablement l'air, l'eau et la terre. Nous dénonçons le saccage de magnifiques lieux de vie collective construits en commun loin du régime de la propriété.
  • Nous nous opposons à la volonté gouvernementale d'éradiquer tout modèle de vie alternatif, de détruire un laboratoire d'idées indispensable au futur de notre monde et à notre agriculture.
  • Nous dénonçons les politiques guerrières de la France, que ce soit en Syrie ou sur son propre territoire. Conscients que ces attaques sont avant tout des diversions destinées à masquer les opérations politiques en cours, réarmement nucléaire, secret des affaires ou privatisations des communs, nous refusons d'être dupes du spectacle martial que nous offre le gouvernement.
  • Nous nous opposons à ce que l'avenir économique de notre pays se construise sur la vente d'armes et l'exploitation de la mort, de la souffrance et de la misère.
  • Enfin, nous témoignons que la ZAD, quels que soient ses contradictions et ses paradoxes, doit vivre à tout prix, parce qu'elle représente aujourd'hui l'une des seules et fragiles ouvertures vers un monde qu'on puisse partager demain.
  • ENGLISH
  • We demand the immediate cessation of violence against the ZAD of Notre-Dame-des-Landes, violence wich continues today despite prime minister's affirmations.
  • We affirm our unconditional support of the ZAD as a place for Invention, Creativity, Life, facing the morbidity of the world of individualism, competition and profit.
  • We denounce the unilateral, absurd and useless violence, the deployment of 2500 military men, armored vehicles, helicopters, dogs, and drones, and the use of 11 000 grenades against a few hundred occupants as disproportionate means which wounded at least 270 people since April 9, some of them seriously, and polluted the air, water and land of this ecologically sensitive zone. We denounce the ransacking of beautiful places of collective life built in common, in defiance of the so-called 'individual property rights'.
  • We oppose the government's desire to eradicate any alternative model of life, to destroy an indispensable laboratory of ideas for the future of our world and our agriculture.
  • We denounce the warlike policies of France, whether in Syria or on its own territory. We are aware that these policies are first and foremost decoys, intended to mask other political operations, nuclear rearmament and weapons trade, business secrecy or privatization of the commons. We refuse to be fooled by the spectacular demonstration of military force that french government offers us.
  • We reject the idea that the supposed economic future of one's country be built on the sale of weapons and the exploitation of death, suffering and misery.

  • We denounce the blindness of France's suicidal civil and military nuclear policies (and Bure nuclear waste disposal project).

  • Finally, we testify that the ZAD, despite its contradictions and paradoxes, must live at all costs, because it represents today, in France, one of the only and fragile openings to a world that we could share tomorrow.

     



Camille compte sur vous aujourd'hui

Camille ZADADA a besoin de votre aide pour sa pétition “Edouard Philippe: Nous soutenons la ZAD de Notre-Dame des Landes”. Rejoignez Camille et 1 241 signataires.