NON à la privatisation de la FDJ et des Aéroports de Paris

NON à la privatisation de la FDJ et des Aéroports de Paris

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Le gouvernement s'attaque chaque jour un peu plus à détruire le patrimoine national. Aujourd'hui c'est en privatisant la Française des Jeux, les Aéroports de Paris et une partie de Engie.

Motif ? Le financement d'un fond pour l'innovation.

Le gouvernement veut brader les biens nationaux, appartenant à chacun d'entre nous et cela sans consultation.

Or pour la cessation de tout bien, il est demandé à l'ensemble des propriétaires de donner leur accord à la vente. Alors pourquoi cette loi ne s'applique-t-elle pas à l'Etat? Organiser une consultation devrait être obligatoire pour céder des entreprises nationales.

De plus, ces entreprises rapportent près de 470 millions d'euros chaque année et l'Etat espère les vendre 10 milliards d'euros (soit 20 années de recette dans les projections les plus objectives). Le gouvernement n'a qu'une vision à court terme, dans le but de masquer un déficit accentué par les cadeaux fiscaux destinés aux classes les plus aisées.

Nous demandons donc par la présente l'arrêt de cette privatisation, qui privera chaque année notre pays de plusieurs centaines de millions d'euros de résultat.

Nous demandons également à ce que les vagues de privatisation ou de cessation de patrimoine français (comme pour les autoroutes) soient soumises à l'accord de la majorité des français.

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !