Laissez-nous manger ! Stop à l'extrémisme vegan !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Depuis plusieurs mois, nos bouchers-charcutiers et nos fromagers sont persécutés par des groupes extrémistes végans qui se réunissent en « commandos » pour les vandaliser ! Leur tort ? Ils vendent des produits issus du monde animal et l’idéologie végane promeut un régime strict.

Le gouvernement laisse faire, alors que nos commerçants, déjà durement éprouvés par les charges et la mort des centre-villes, sont représentatifs de ces Français qui travaillent, payent leurs impôts et ne demandent qu’une chose : du respect.

Personne ne peut imposer aux autres son idéologie, sa religion ou ses convictions en matière alimentaire. Combien de temps allons nous continuer à subir les plaidoyers moralisateurs de quelques végans extrémistes sans réagir ? Devons-nous fermer les yeux sur l'aspect sectaire et violant de l'antispécisme ?

Il est temps de réagir ! C'est pourquoi, nous exigeons :

  • La fin du chantage végan et des discours culpabilisants, manger ou ne pas manger de produits animaliers est un choix personnel respectable 
  • Un plus grand soutien à la filiaire viande déjà lourdement impactée par la concurrence déloyale 
  • Zéro tolérance face aux groupe extrémistes végans qui agressent nos artisans bouchers-charcutiers

Il est plus que jamais temps de dire STOP aux dérives extrémistes végans. Signez et partagez la pétition, le gouvernement doit agir !

 


"Une militante végane s'est félicitée sur Facebook de la mort du boucher du Super U de Trèbes, assassiné par Radouane Lakdim lors des attentats de l’Aude. » 28 mars 2018 par Ladeche.fr


"Le végane a bien souvent une haute opinion de lui-même ! Le boucher fait, lui, son métier. C'est une réalité. Le végane prône, lui, une idéologie. » 6 septembre par @Olivier_Truchot



Oser la France compte sur vous aujourd'hui

Oser la France a besoin de votre aide pour sa pétition “Edouard Philippe : Laissez-nous manger ! Stop à l'extrémisme vegan !”. Rejoignez Oser la France et 1 012 signataires.