Pour des mutuelles qui remboursent mieux plutôt que de financer des stades de foot !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Faisant suite aux promesses du candidat Macron, le premier ministre s’est engagé à une prise en charge complète des prothèses et des soins dentaires.

La Cour des comptes encourage les assurances complémentaires à se substituer à la sécurité sociale pour « maitriser les coûts ». Mettant sous pression le gouvernement, ces assurances complémentaires affirment qu’une prise en charge des soins dentaires ne pourra se faire qu’en augmentant les cotisations … ce qui n’améliorerait pas le pouvoir d’achat des français.

Elles souhaitent donc contraindre les professionnels de santé à baisser leurs honoraires, ce qui ira, soyons-en sûr, avec une baisse de la qualité des soins, des investissements et du Made in France.

Mais, les assureurs complémentaires sont-ils les plus vertueux en matière de maitrise des coûts ? Qu’en est-il de la maitrise de leurs propres dépenses ?

Prenons le cas d’une mutuelle : c’est une société à but non lucratif censée reverser aux sociétaires un maximum des cotisations reçues.  Or, avec des frais de gestion représentant souvent 20% des cotisations, elles ont un coût 5 fois plus important que celui de la sécurité sociale (si on fait le ratio frais de gestion / montant des cotisations). Au-delà de l’énormité de ces frais de fonctionnement, on peut de plus s’interroger sur le financement de certaines activités ou sur certaines dépenses engagées par des mutuelles.

L’exemple le plus intéressant est celui de la MATMUT qui pratique notamment le sponsoring de voiliers et de différents sports, le naming comme pour le stade de Gerland ou celui de Bordeaux. Ce dernier est ainsi appelé le « Matmut atlantique » pour la bagatelle de 19 millions pour 10 ans. Que dire également des administrateurs de la Matmut (parmi lesquels on compte deux anciens députés) qui bénéficient pour la plupart de Porsche Cayenne comme voiture de fonction ? Tout ceci est bien éloigné des valeurs affichées sur le site de cette mutuelle qui affirme que  « celui qui est au cœur, c’est le sociétaire », ou encore « nous sommes au service de nos sociétaires », voire précise que  « contrairement à une entreprise privée à but lucratif, la Matmut ne rémunère ni actionnaire ni intermédiaire »… Certes, elle rémunère en effet plutôt ses dirigeants et ses administrateurs. Les sociétaires ne préfèreraient-ils pas que leurs cotisations leur soient reversées en remboursement ? Il est étrange que ces faits ne soient que rarement dénoncés.

Toutes les mutuelles ne sont probablement pas concernées par ces abus. Mais pour les autres, il est temps que les sociétaires s’expriment et affirment s’ils préfèrent être MIEUX REMBOURSES ou bien s’ils préfèrent FINANCER UN STADE DE FOOT avec LEURS COTISATIONS.

Il faudrait que le gouvernement puisse légiférer pour éviter ces abus, et contraignent les assureurs complémentaires à la transparence sur leurs dépenses, à limiter les dépenses en dehors de leur mission première : la santé !

 



Pour un meilleur remboursement des patients compte sur vous aujourd'hui

Pour un meilleur remboursement des patients a besoin de votre aide pour sa pétition “Edouard philippe: Des mutuelles remboursant leurs sociétaires plutôt que finançant des stades de foot !”. Rejoignez Pour un meilleur remboursement des patients et 322 signataires.