Déclarons l'alimentation "Grande cause nationale 2020"

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


Citoyen engagé sur les enjeux liés à l’alimentation, ce sont les plats de ma grand-mère qui ont fait de moi un enfant de la cuisine.
Responsable aujourd’hui des cantines du 15ème arrondissement de Paris qui accueillent chaque jour près de 12 000 enfants,  je mesure à quel point l’alimentation en France, comme ailleurs, est une question de justice sociale, de santé, de patrimoine, d’éducation et d’environnement. 
Certaines de ces familles fréquentent les restaurants étoilés, d’autres les Restaurants du Coeur. 
Certaines achètent leurs aliments dans les marchés bio le week-end, d’autres dans les chaînes de grande distribution.  
Certaines familles le font par choix, d’autres non. 
Leurs enfants -comme mes enfants- se croisent à l’école sans avoir forcément le même rapport à l’alimentation. 
Et je vois chaque jour certains d’entre eux découvrir ce monde alors même que la cantine leur assure leur seul repas équilibré de la journée.
Au-delà des cantines, nous avons besoin pour l’alimentation d’un message fédérateur et qui ressemble à notre pays : généreux, bienveillant, qui ne juge pas les comportements mais éveille les citoyens. 
C’est pour cela que j’ai proposé de nous réunir et soutenir le projet de déclarer l’alimentation « Grande cause nationale 2020 ».

 

"2020 sera l'année de l'alimentation en France !"

Mercredi 16 octobre a eu lieu la journée mondiale de l’alimentation, une semaine après que les 4 principales associations caritatives en France ont alerté l’opinion publique sur le risque de réduction budgétaire de l’aide alimentaire par l’Union européenne.

L’alimentation est aujourd’hui un marqueur sans précédent d’une fracture sociale et sociétale profonde en France.

Au-delà de la fierté du fleuron de notre gastronomie, l’urgence alimentaire reste prégnante, aussi bien pour beaucoup de nos concitoyens qui ne mangent pas à leur faim, que pour un secteur dont de nombreux professionnels (agriculteurs, éleveurs, etc.) y voient contraintes et découragements.

En 2020, une réelle opportunité s’offre à nous avec notamment les 10 ans de l’inscription au patrimoine immatériel de l’Unesco du « repas gastronomique des Français », les 35 ans de la création des Restaurants du cœur ou les 135 ans de la grande école de cuisine « le Cordon bleu ».

A n’en point douter, 2020 sera l’année de l’alimentation en France.

C’est dans ce cadre que nous proposons que l’alimentation soit déclarée « Grande cause nationale 2020 ». Ce projet rencontre déjà de nombreux soutiens tels que de grands chefs étoilés ainsi que des représentants du monde associatif car il est fédérateur et populaire ; il permet d’accompagner les initiatives et les idées lancées sur tout le territoire et donne écho à l’application de la loi Egalim ; c’est un formidable levier pour l’action publique locale (dont les écoles) et nationale ; c’est enfin un signal vertueux envoyé à nos partenaires européens, à l’aune des négociations budgétaires en cours et du « Paris Food Forum » de juin prochain souhaité par le Président de la République.

Organisons-nous davantage, travaillons ensemble encore plus et soyons les porteurs d’une ambition renouvelée et plus juste. En déclarant l’alimentation « Grande cause nationale 2020 », notre pays aura bouclé la boucle et se sera donné les moyens de réconcilier la « France de l’UNESCO » et la « France des Restos ».

Retrouvez la tribune dans le JDD et les propositions d'actions concrètes : https://www.lejdd.fr/Societe/tribune-declarons-lalimentation-grande-cause-nationale-2020-3916857