Pour la tenue d'une session d'examen de géographie à Sorbonne Université

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Nous, étudiants de Sorbonne Université en géographie, demandons la tenue d'une session d'examen en cette fin de semestre mouvementée. Face aux blocages répétés et aux revendications d'annulation de nos partiels, nous nous indignons et demandons à ce que nos droits et nos libertés soient respectés. Nous ne voulons pas ignorer le droit des étudiants à se manifester, mais nous estimons que ce droit s’arrête là où commence le droit d'autrui, celui de composer en l’occurrence et surtout plus généralement celui d'étudier. Nous connaissons les diverses complications des conditions d'examen en cette fin de mois de mai 2018, mais nous en connaissons aussi les causes : des blocages répétés depuis 2 mois, une organisation administrative qui laisse à désirer et des conditions nationales particulières.

Aussi nous ne demandons donc pas forcément la tenue de la session de partiel de ce mois de mai, à partir du moment où une session d'examen sérieuse est organisée en fonction des diverses difficultés. Nous, étudiants, aspirons tous à un avenir, le meilleur possible. Ainsi, dans ce sens, certains devront pouvoir certifier qu'ils ont acquis des connaissances personnelles solides et une méthodologie efficace pour accéder à un monde d'opportunités, ce que ne permet pas, en toute occasion, un diplôme dévalorisé. Nous ne reconnaissons pas à la revendication de devoirs maisons facultatifs ou obligatoires, le caractère d'une évaluation sérieuse car beaucoup trop sujette à l'influence extérieure. Nous ne reconnaissons pas non plus la solution de la session de rattrapage comme juste car nous étions bien présents pour composer, mais dans l'impossibilité d’accéder à la salle d'examen. Allez-vous punir ceux qui se sont vus privés de leur droit ? 

Nous vous laissons juge des évaluations et de leur aménagement, cela est bien votre rôle. Lundi, des étudiants mobilisés contre la tenue des partiels viendront discuter de ce sujet, cette pétition est là pour vous apporter une autre voix, réclamant tout simplement son droit d'étudier et de composer sans qu'on la politise de force ou qu'on instrumentalise son université. 

Nous vous invitons à méditer sur ces derniers mots avant toute décision : 
"Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants,
Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,
Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,
Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux, l'autorité de rien et de personne, alors, c'est là, en toute beauté, et en toute jeunesse, le début de la tyrannie."
La République de Platon.


 



Julien compte sur vous aujourd'hui

Julien DEROUBAIX a besoin de votre aide pour sa pétition “Edith Fagnoni: Pour la tenue d'une session d'examen de géographie à Sorbonne Université”. Rejoignez Julien et 12 signataires.