Point de vue étudiant sur l'enseignement de l'architecture

Reasons for signing

See why other supporters are signing, why this petition is important to them, and share your reason for signing (this will mean a lot to the starter of the petition).

Thanks for adding your voice.

Tangi POULAIN
Apr 25, 2020
Très bon texte !

Thanks for adding your voice.

nacer EL KADIRI
Mar 2, 2020
Ma fille en a fait l'expérience à Paris Malaquais

Thanks for adding your voice.

Alexis BURNIER
Feb 24, 2020
Soutien total à cette analyse forte et sensée sur nos Ensa. Soutien a la grève administrative des personnels et des instances... Mais, irons nous comme pour le bac jusqu'aurefus des notes. Difficile de ne pas prendre les étudiant-e-s en otage mais cette grève des notes obligerait le ministère a prendre ses responsabilités en octroyant la note minimum par défaut pour que tout le monde ne soit pas impacté, et en repondant favorablement aux revendications demandees par toutes et tous.
Madame Cousi, l'avenir des Ensa et des personnels est entre vos mains.
Ne ratez pas cette possibilité historique de modifier positivement l'avenir des Ensa, de leurs personnels et des praticiens de l'architecture

Thanks for adding your voice.

AkoZ POLLENDO
Feb 21, 2020
Extrêmement intéressant sur le fond, cette pétition révèle des acteurs-étudiants conscients d'un besoin de participation collective et de s'adresser aux intervenants et acteurs politiques/administratifs comme à des partenaires d'emblée et d'avance: c'est une nouvelle architecture sociétale qui se profile, et le projet devient plus qu'un rendu, le déguisement formel, comme pers et maquettes ou pseudo-marketing de déco des exercices doivent faire place à des interventions conjointes avec des acteurs PRO et politiques.
Le système "studio" et "universitaire" année par année est un triste relent de la division des générations, revenir au mode atelier, toute génération confondue, en en supprimant les mode beaux-arts de stupidification serait un plus pour relever l'importance des efforts mis en place sur les projets.
** Mais la partie créative te purement artistique doit être une priorité pour éviter les monstres "containers merveilleux mon ami de misère" !!
** l'apprentissage conjoint avec de vrais PRO artisans est aussi un must ! Vous devez savoir comment tient un bâtiment (il y a 30 ans certaines écoles n'enseignaient aucune construction/ingénierie ni même d'éléments d'économie de la construction, d'urbanisme ou de devis ...!?)
** intégrer la réalité c'est y participer d'emblée = soyez auprès des artisans comme des ouvriers, sécurité et formation des entrepreneurs: les incompétences sont nombreuses autour de la construction, TROP nombreuses !
** avoir fait du terrain, du tuyau, du montage, c'est comprendre chaque partie essentielle: de la théorie oui, de l'histoire art-architecture a minima sûrement.
** demandez une sorte d'apprentissage rémunéré, à l’intérieur de nouveaux groupement comportant des étudiants afin d'avoir un pied dans le système et le faire évoluer. Continuez votre lutte, soyez plus simples et clairs dans votre écriture car mis à part l'aspect bourgeoisement du problème, la possibilité d'être entendu par tous est bien plus importante.. l'intégration à des écoles populaires et d'enseignements ouverts sont des cadres d'exercices de vos expertises déjà en cours.
l’architecture gagnera à se constituer un corps sur un statut global et non plus de correspondre à un sous-fonctionnaire privé et noyé dans les intervenants.
Devenez cet acteur clé cet architecte sociétal, enfin !

Thanks for adding your voice.

François GRUSON
Feb 21, 2020
Même si je n’adhère pas totalement à la forme et au vocabulaire de cet appel, je comprends l’indignation qu’il exprime, et surtout je partage complètement l’analyse sur le fond.

Thanks for adding your voice.

Clement RIBAULT
Feb 18, 2020
Parce que ça va pas

Thanks for adding your voice.

Anne-Claire Le Vaillant
Feb 18, 2020
Très juste combat, bien exprimé. De tout coeur avec vous. Mais cela me rappelle les grèves et revendications à répétition de 68 ( que vous abhorrer ), à celle des années 80-90, ( ou nous avions malgré tout, les enseignements que vous reclamez)... Peut-être faut-il faire appel aux viels charpenté.e.s qui pourraient questionner et parfois répondre à vos réflexions et pratiques disciplinaires ?! Du mandarinat au hype new management en ENSA, la question de l autonomie et du pouvoir social, technique et économique de l Architecture, voir de l architecte patron d agence, est récurent. En clair, vos soucis d étudiant.e.s ne sont que le reflet d une profession en perte intense de pouvoir et de poids dans la société. Et ce ne sera pas L interdisciplinarité qui compensera le tir de barrage contre l architecture ( BTP, ingénierie, pouvoirs publics ) mais plutôt une union féroce avec les professionnels qui sont passé.e.s et passent encore par vos souffrances. On ne peut plus dissocier l enseignement de la profession, a commencer par vous mêmes. Bon courage, nous sommes dans la même galère !

Thanks for adding your voice.

Lohdine LE BAIL
Feb 18, 2020
Je signe car il faut que ce système bouge! Ce texte synthétise parfaitement la pensée d’une majorité d’étudiants.

Thanks for adding your voice.

Noémie PAPERIN
Feb 17, 2020
Paperin Noémie

Thanks for adding your voice.

Tiphaine CLEMENT
Feb 17, 2020
Cette pétition est des plus pertinentes que j'ai vu passé à propos de l'enseignement en école d'architecture ! J'y apporte tout mon soutient, en espérant que les choses finissent par changer.