doublement immédiat du numerus clausus en médecine

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Au lieu de focaliser l'attention sur le tiers payant généralisé, il est nettement plus urgent d'augmenter le nombre de médecins en France.

Si on déménage, il est difficile de trouver un nouveau médecin traitant.

De nombreux praticiens sont débordés par les demandes et refusent même de prendre de nouveaux patients.

Le problème n'est pas la répartition : les "déserts médicaux" existent justement parce qu'il y tellement peu de généralistes et spécialistes, que rien ne pousse les diplômés à aller s'installer un peu partout sur le territoire.

Il en découle que pour voir son médecin traitant, il faut souvent attendre plusieurs jours, ou aller encombrer les urgences.

Il est encore plus difficile et inadmissible de devoir attendre 6 à 8 mois pour une consultation chez un spécialiste, ce qui fait que bon nombre de pathologies graves (certains cancers par exemple) sont prises en charge beaucoup trop tard. Certaines évolutions défavorables ne trouvent plus de solutions appropriées tellement la réaction est lente.

De nombreux arrêts maladies seraient empêchés si on pouvait consulter à temps. Et de nombreuses personnes pouvant être soignées dans les temps continueraient à vivre et travailler au lieu, de guerre lasse, de ne plus se faire soigner.

pour un vrai accès aux soins, à la santé, au choix du praticien, à une réactivité salvatrice



An compte sur vous aujourd'hui

An DRO a besoin de votre aide pour sa pétition “doublement immédiat du numerus clausus en médecine”. Rejoignez An et 90 signataires.