Maintien de l'accès au Parc des Glacières pour les chiens tenus en laisse

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Chers (res) voisins (es) du quartier Sud de Boulogne,

Suite à notre courrier du 06/10/17, relatif aux propositions d'amélioration du parc canin, les membres du bureau de la Dog Community Glacières  ont été conviés à une réunion de travail avec les services de la Mairie de Boulogne-Billancourt et du GPSO, le 06/03/18.

L’objectif de cette réunion étant  la présentation du projet de rénovation de l'espace canin des Glacières.

Au cours de cette réunion, un document élaboré par les services de la Mairie et du GPSO nous a été communiqué. La proposition est de délocaliser le parc canin sur le terrain des Dominicaines en face de la patinoire.

Nos propositions ont en partie été entendues et prises en compte dans le projet de rénovation qui nous a été communiqué.

À savoir :

- Un espace canin en permanence accessible quelles que soient l’horaire et les conditions climatiques.

- Une superficie augmentée. Le parc canin, actuel, a une surface de 380m². Celui proposé a une surface de 650m², avec une extension possible à 780m².

- Un terrain avec une pente modérée voir quasi plat.

- Une clôture  de 1.5 m de hauteur, avec des matériaux résistants.

- L’installation d’un abri avec une toiture et une dalle en béton de 9m² avec un cabanon de rangement.

- Un point d’eau potable.

- Installation de trois bancs.

- Une corbeille.

- Un distributeur de sacs à déjection.

- Un panneau rappelant les consignes à l’entrée.

- Un éclairage existant, avec une possibilité d’ajouter un point d’éclairage sur le site.

Cette délocalisation entrainera l’application du  règlement des parcs et jardins, de la Ville de Boulogne-Billancourt. À savoir, l’interdiction d’accès au parc des Glacières, aux chiens même tenus en laisse.

Nous ne sommes pas favorables à l’interdiction totale des chiens, dans le Parc des Glacières.

Cette interdiction est perçue unanimement comme pénalisante.

En effet, nous n’utilisons pas tous  le parc canin :

- certains chiens ne sont pas à l’aise dans ces  espaces clos et la présence importante de chiens : mal sociabilisés, peureux, âgés (risque de chute lors des moments de jeux), chiens qui n’arrivent pas à gérer l’excitation générée par le jeu ;

- certains chiens ont des caractères incompatibles avec certains  de leurs congénères ce qui ne permet pas systématiquement de rentrer dans le parc canin ;

- lorsque les chiennes ne sont pas stérilisées, elles ne peuvent pendant une période de  3 semaines, à raison de deux fois par an,  être en contact avec les autres chiens. En effet, le risque de portée non désirée est présent ainsi qu’un risque accru de conflit, bagarre entre congénères.

- certains propriétaires ne souhaitent pas les utiliser car ils craignent pour l’intégrité physique de leurs chiens et la leur, trouvent ces espaces peu hygiéniques.

Certaines personnes âgées ne souhaitent pas rentrer dans le parc canin car ils craignent de chuter lors des parties de jeux des chiens.

Ces personnes ont leur habitude, depuis de nombreuses années, dans le parc des Glacières. Ce dernier étant pour eux, un lieu pour leur promenade quotidienne avec leur chien, sans pour cela fréquenter le caniparc.

Les espaces verts accessibles à nos amis canins,  sont limités dans notre ville.

Le parc des Glacières a toujours accepté nos amis canins. Il s’agit d’un lieu historique, unique, un lieu central dans notre vie de quartier, auquel nous sommes attachés.

Notre quartier propose de nombreux parcs, squares accessibles aux personnes et leurs enfants, dans lesquels, ils ne sont pas incommodés par les chiens : parc de Billancourt 1 et 2, jardin de l’Ile Seguin, square Henri Barbusse, Castéja…

Le parc des Glacières est le seul parc, dans notre quartier, dans lequel, nos amis canins peuvent s’ébattre, se défouler afin d’être équilibré et incommoder le moins possible les riverains, qui ont la chance de bénéficier de plusieurs parcs à proximité.

D’autant plus, dans Boulogne Nord au par Rothschild les chiens sont tolérés en laisse.

La Ville peut permettre pour la zone Sud de Boulogne d’avoir également son parc ou les chiens sont admis.

Les utilisateurs propriétaires de chiens ou non ont intégré qu’une tolérance des chiens tenus en laisse est accordée dans ce parc. Lors de l’ouverture à 7h00 ou 7h30, les usagers présents sont les propriétaires et leurs chiens et les sportifs.

De plus, ce parc permet aux parents de pouvoir faciliter leur organisation : ils peuvent à la fois  proposer une sortie à leurs enfants qui peuvent bénéficier de l’aire de jeux, d’un espace sécurisé (clôture, absence de véhicule) et une promenade pour leur compagnon à quatre pattes.

Dans l’arrêté portant règlement des parcs et jardins publics, validé par Monsieur le Maire Pierre Christophe BAGUET, le 07/08/2014, il est stipulé dans l’article 12 : « les chiens sont strictement interdits dans les espaces réservés aux jeux des enfants et aux activités sportives, ainsi que tout espace signalé.

Les chiens sont autorisés, non tenus en laisse, dans les espaces spécialement aménagés pour eux (zones sanitaires, aires d’ébats…) signalés comme tels. Toutefois, les chiens considérés comme dangereux, par la législation en vigueur, doivent être tenus en laisse et muselés. »

Nous demandons à maintenir une tolérance de nos amis canins, en laisse, dans ce parc.

Le changement d’horaire d’été,  pour un passage à 21h, suscite une incompréhension globale de toutes les personnes (avec ou sans chien) fréquentant le parc des Glacières.D’autant que les horaires des espaces sportif, tels que les terrains de tennis et autres, demeurent inchangées. En période estivale, elles  sont de 7h30 à 22h.

Nous suggérons afin d’harmoniser les horaires, d’effectuer une fermeture à 22h, en période estivale, pour le parc des Glacières, et non 21h.

 C’est pourquoi nous vous invitons à signer cette pétition.



DOG compte sur vous aujourd'hui

DOG COMMUNITY GLACIÈRES a besoin de votre aide pour sa pétition “Dog Community Glacières: Maintien de l'accès au Parc des Glacières les chiens tenus en laisse”. Rejoignez DOG et 295 signataires.