Adressée à Président de la CCI Régionale Hauts-de-France

Dites NON à une nouvelle délocalisation d'un centre de décision à Lille !

0

0 signature. Allez jusqu'à 7 500.

// Pétition non-payante // La CCI ne vous demande aucune contribution financière pour lui apporter votre soutien dans cette mobilisation //

 

Nouvelle menace pour Amiens !

A l’occasion de la nouvelle baisse des dotations voulue par l’Etat, la CCI régionale Hauts-de-France engage la fusion de toutes les CCI des Hauts de France en une seule CCI.

Ce projet menace l’autonomie de décision et l’indépendance budgétaire de La CCI Amiens-Picardie.

Les manœuvres engagées par la CCI régionale Hauts-de-France menacent la CCI Amiens-Picardie de perdre son autonomie de décision et son indépendance budgétaire.

La baisse des dotations voulue par l’Etat ne  doit pas être un prétexte pour déplacer encore une fois un centre de décision à Lille et rajouter ainsi un nouveau traumatisme après la perte du statut de capitale régionale.


Cette tentative de centralisation est à l’opposé de l’équilibre initial entre les CCI picardes, établissements autonomes et les CCI Nordistes, délégations de la CCIR, au moment de la régionalisation en janvier 2017. Cet équilibre semble aujourd’hui remis en cause par la CCI régionale Hauts de France qui veut transformer les CCI picardes en simples délégations.

Les élus de la CCI Amiens-Picardie, renouvelés à 60%, veulent exercer la mission pour laquelle ils ont été élus, à savoir : être un acteur de proximité  pour le développement économique de leur territoire.

La CCI Amiens-Picardie entend naturellement participer de façon équitable à l’effort demandé par l’Etat. Elle souligne ici la qualité de sa gestion et son équilibre d’exploitation, maintenant sa capacité d’investissement dans l’économie de la circonscription.


A titre d’exemple :
-  Elle a programmé un plan d’investissement de 12 millions d’euros sur 5 ans 
-  La CCI a aménagé le parc d’activité et assuré la transaction foncière pour l’accueil  d’Amazon
-  Pour répondre aux attentes de formation des entreprises, la CCI investit 50% de la dotation de l’Etat  dans le développement et l’adaptation des formations dans les 3 écoles qu’elle anime : un CFA de 3000 apprenants, une école d’ingénieur et une école de commerce.

La CCI Amiens-Picardie  n’accepte pas les mouvements engagés par la CCIR Hauts-de-France à l’occasion de la baisse des dotations, pour faire passer en force le 30 novembre prochain et de façon unilatérale une fusion non désirée.

 

La CCI Amiens-Picardie propose :

- d’examiner à l’échelle des CCI Hauts de France les modalités d’application de la baisse des  ressources.

- de préserver le statu quo sur l’organisation territoriale des CCI en attendant les conclusions de l’Inspection  générale des finances et du Conseil général de l’économie. C’est  dans  ce cadre que les missions des CCI seront selon toute vraisemblance amenées à évoluer dès le premier semestre 2018 et c’est alors que nous pourrons avancer concrètement sur l’organisation du réseau.

 

// Pétition non-payante // La CCI ne vous demande aucune contribution financière pour lui apporter votre soutien dans cette mobilisation //

Cette pétition sera remise à:
  • Président de la CCI Régionale Hauts-de-France

    CCI Amiens-Picardie a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 5 205 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    CCI Amiens-Picardie compte sur vous aujourd'hui

    CCI Amiens-Picardie a besoin de votre aide pour sa pétition “Dites NON à une nouvelle délocalisation d'un centre de décision à Lille !”. Rejoignez CCI Amiens-Picardie et 5 204 signataires.