Petition update

Pourquoi la CRIIRAD reste-t-elle silencieuse ? Réponse : elle dépend de subventions...

Florent PIROT
Valbonne, AL, France

Mar 6, 2018 — La CRIIRAD reste systématiquement silencieuse sur mes avancées. Comme je l'expliquais, quand j'ai pointé à Roland Desbordes (le président, encore pour quelques mois), par email, le fait que la Commission européenne a reconnu la dangerosité de l'uranium appauvri, sur la base de travaux reprenant le modèle linéaire sans seuil et le démontrant sur les données épidémiologiques de pays entiers, en rapport avec les variations de radioactivité naturelle, ainsi que le fait aussi que la Suisse vient d'adopter ce modèle il y a quelques jours, Roland Desbordes m'a répondu : "ça ne mérite pas un communiqué Criirad , on a tellement d'autres choses à dire et alerter !". Il refuse entre autres d'admettre le lien de l'exposition des parents avec les maladies héréditaires telles que l'autisme chez les enfants.
Roland Desbordes refuse également obstinément d'admettre l'évidence scientifique absolue de la fission nucléaire dans les charges creuses (encore hier, je parlais à un colonel rencontré lors d'une réunion universitaire sur la défense et la sécurité et ce point des microcharges nucléaires dans les charges creuses ne l'a pas du tout fait sursauter) et autres projectiles militaires conventionnels (et donc la dimension criminelle de l'ajout d'uranium appauvri, inutile pour la fission). Il refuse donc aussi d'admettre que le ruthénium 106 (et les nombreux autres produits de fission radioactifs détectés en même temps dans les balises) venaient de Kalinovka en Ukraine malgré le fait que la CRIIRAD a elle-même constaté la faiblesse de la contamination en Ru106 à Mayak https://depleteduranium.org/2018/02/17/ruthenium-106-leak-explained-lexplication-de-la-fuite-de-ru106/ .
Il démontre enfin parfois la limite de ses compétences scientifiques. Il m'a par exemple un jour affirmé que "le plutonium n'est pas pyrophorique". Et, récemment, que "la relation linéaire sans seuil est déjà écrite dans notre code de la santé publique depuis 2002, et dans la directive Euratom 96/29" (donc l'IRSN n'applique pas la loi française ? https://depleteduranium.org/2018/03/03/la-mauvaise-foi-de-lirsn-concernant-les-faibles-doses/ ) avant de se reprendre en disant que l'IRSN applique juste le "modèle linéaire", ce qui est malgré tout faux quand on regarde le graphique utilisé en illustration dans l'article IRSN sur les faibles doses, qui défend de facto très visiblement l'idée d'un seuil de tolérance du corps humain pour les faibles doses (se référer à nouveau à mon article sur la mauvaise foi de l'IRSN).

Mais la CRIIRAD dépend pour son équilibre financier de nombreuses subventions. Elle ne finance ses balises radiologiques que grâce au soutien, également, de collectivités locales. Son bilan financier le montre, elle est nourrie aux subventions, 643 000€ de subventions d'investissement page 6 et 268 000€ de subventions d'exploitation p. 7 http://www.criirad.org/association/bilan-financier2016.pdf

Il n'y a aucune raison de croire en l'indépendance réelle de la CRIIRAD et en son désir d'attaquer les dossiers réellement sensibles comme la dangerosité des régions de forte radioactivité naturelle (qui se résout, pourtant, avec une extraction stricte du radon et un traitement soigneux de l'eau du robinet) et bien sûr l'utilisation d'uranium appauvri dans toutes les armes de guerre conventionnelles de la France, de l'OTAN et d'autres pays (Arabie Saoudite, Russie, Chine).


Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.