Ouverture d'une classe à Champenoux

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


                                           CLASSES SURCHARGEES 

Nous constatons depuis 2015, une augmentation régulière du nombre d'élèves par classe, pour arriver à une moyenne de 29.4 qui devrait passer au minimum à 29.8 à la rentrée 2018.Nous sommes étonnés que dans d'autres écoles du département leurs moyennes soient inférieures et leurs ouvertures soient pourtant définitives !

Le contexte démographique des communes appartenant au RPI laisse présager une hausse des effectifs à court terme (17 logements achevés, 3 vendus actuellement et 7 terrains à vendre sur la commune de Champenoux). De plus, une autre commune souhaite rejoindre notre RPI à la rentrée 2019.L'ouverture d'une ou plusieurs classes ne pose aucun problème car l'école a les infrastructures nécessaires. 

Sans cette ouverture, nos enfants ne peuvent apprendre dans de bonnes conditions.

  1. Difficulté pour prendre en charge les difficultés de chacun
  2. Ce sont les enfants en difficultés qui souffrent le plus des classes surchargées
  3. Manque de temps pour s'occuper de chaque enfant en particulier
  4. Difficultés pour l'enseignant de prendre en compte chaque enfant, de prendre le temps d'écouter et de discuter.
  5. Travail sur l'oral encore plus difficile, temps de parole des enfants réduits
  6. L'apprentissage par la manipulation en mathématiques et en sciences est très difficile

 



Parents Elus du RPI de la Bouzule compte sur vous aujourd'hui

Parents Elus du RPI de la Bouzule a besoin de votre aide pour sa pétition “Directrice Académique Nancy-Metz: Ouverture d'une classe à Champenoux”. Rejoignez Parents Elus du RPI de la Bouzule et 271 signataires.