Pétition fermée

Gare de Pamiers : maintien d'un service public de qualité !

Cette pétition avait 324 signataires


Bonjour,

En décembre 2004 lors de la mise en place du cadencement des trains sur la ligne de l’Ariège, les cheminots de la gare de Pamiers avaient obtenus après 1 mois de grève, la création d’un poste de vente supplémentaire leur permettant d’assurer leurs missions de service public dans des conditions convenables.

Aujourd’hui alors que situation sur la gare n’a pas évoluée, bien au contraire le nombre de voyageurs ne cesse de progresser et la gare rencontre comme un peu partout des problèmes d’insécurité, la direction uniquement dans un soucis de réduction de personnel a décidé de supprimer ce poste.

Conséquences, 1 guichet sur 2 à la gare de Pamiers sera fermé en semaine, et fermeture totale de la vente les samedis après-midi et les dimanches matin ! De plus cette situation ne permettra pas aux agents assurant la gestion des circulations, d’effectuer convenablement leurs missions de sécurité. Avec des journées sans coupure, dont la durée sera allongée en moyenne à plus de 8h20 il y a un réel risque pour les circulations et les usagers. Ces agents circulation étant en effet les garants de la sécurité ferroviaire.

Les agents de la gare ont donc décidé a l'unanimité de se lancer dans un mouvement de grève reconductible depuis le 26 juin 2017 afin de se faire entendre par la direction Sncf qui jusqu'ici est restée sourde face a leurs demandes.

Les agents de la gare et leurs collègues de la ligne de l'Ariège n'ont qu'une seule revendication : conserver leurs emplois et une organisation du travail adaptée a la fois aux besoins horaires des trains mais aussi conformes aux attentes des usagers en terme de service public !

Par avance, merci de votre soutien.


 



Aiguilleurs Sncf de l'Ariège compte sur vous aujourd'hui

Aiguilleurs Sncf de l'Ariège a besoin de votre aide pour sa pétition “Direction Sncf Eic Midi Pyrénées: Gare de Pamiers : maintien d'un service public de qualité !”. Rejoignez Aiguilleurs Sncf de l'Ariège et 323 signataires.