Grève aux urgences de Besancon

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


 

Nous, personnels du centre 15, du SMUR et du SAU sommes  en grève depuis le mardi 9 Octobre.

Depuis des années nos conditions de travail se détériorent. C’en est trop, nous n’acceptons plus de travailler dans de telles conditions
Nous avons choisi ces métiers pour répondre aux besoins de la population et en prendre soins, et non pour venir au travail la boule au ventre et en ressortir avec le sentiment du travail mal fait.
Nous avons alerté nos directions depuis tant de temps sur nos problèmes d’effectifs, de matériel, d’organisation, de management pour ne citer que ceux-là …
A la demande du CHSCT de l’établissement, un rapport de la situation a été effectué par un cabinet d’expertise extérieur (SYNDEX). Les conclusions sont accablantes et ne font que confirmer ce que nous savions touTEs : il faut d’importants changements maintenant pour que nous retrouvions des conditions de travail et de prise en charge des patientEs décentes.
Actuellement au centre 15, les agents sont en difficulté face à l’augmentation constante du flux des appels de la population. Les appels de Belfort,( qui a fermé en 2015 son centre de régulation), ont été transférés à Besançon mais concrètement, il y a moins d’ARM pour y répondre qu’avant ! Par conséquent le délai d’attente et de prise en charge augmente.
Depuis de nombreuses années l’augmentation croissante de l’activité au sein du Service d’Accueil des Urgences ne permet plus au personnel d’assurer la qualité des soins et la sécurité des patients.
Pour pallier le manque d’effectif du SAU, les agents du SMUR ont donc été contraints d’intégrer ce service ; pouvant entrainer des carences d’équipe et pouvant mettre en danger la population par non engagement ou délais de départs augmentés.
Une salle de 17 postes a enfin été créée au SAU pour s’occuper dignement des patientEs aux attentes vues mais ce n’est pas avec 3 postes et demi depuis le début de l’année en plus pour l’ensemble du service que nous arrivons à faire face à la charge de travail actuelle.
Venez discuter avec nous de nos conditions de travail et de nos revendications, venez nous soutenir afin obtenir par la grève ce que nous n’avons pas pu obtenir autrement.

LE PERSONNEL DU SAU, DU SMUR ET DE LA REGULATION



Marine compte sur vous aujourd'hui

Marine PRUNIAUX a besoin de votre aide pour sa pétition “Direction Générale du CHU Besancon : Grève aux urgences de Besancon”. Rejoignez Marine et 975 signataires.