Halte au trafic d'êtres humains et au business de l'immigration illégale!

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Madame, Monsieur,

Nous avons été choqués et outrés par le message publicitaire diffusé à la télévision, notamment sur France4, par l'association "SOS Méditerranée" visant à récolter des dons privés pour l'aide aux migrants.

Il est inadmissible qu'une ONG puisse ainsi appeler à financer et encourager l'immigration illégale alors que la France est déjà largement débordée par la récente crise migratoire, qui se prolonge de manière dramatique.

Certes, ce phénomène s’est accentué avec les conflits en Syrie, en Irak et en Lybie. Toutefois, ces situations n’expliquent pas à elles seules ce flux incontrôlé et incontrôlable car une majorité de ces migrants sont des hommes seuls provenant d’Afrique noire et du Maghreb.

Or, il s’avère que la plupart des pays européens, dont la France, n’ont pas les moyens matériels, humains, économiques ni logistiques pour prendre en charge ces populations de manière décente. Le scandale de la jungle de Calais et les démantèlements successifs des camps de migrants, à Paris et ailleurs, l’ont clairement mis en évidence.

En outre, le seul horizon pour la population africaine ne peut pas, ne doit pas se réduire à un hypothétique eldorado européen, le plus souvent largement galvaudé. Une alternative pour ces populations ne se trouvera définitivement pas dans un accueil inconsidéré et irraisonné en Europe mais dans une politique de développement concerté et une coopération locale en amont, dans les pays concernés et avec les pays voisins.

A ce titre, il apparait pour le moins surprenant que les pays voisins du Golfe (Arabie saoudite, Emirats Arabes Unis, Qatar, Koweït), en dépit de leur opulence économique et financière, n’accueillent qu’une infime partie de ces migrants, alors même qu’ils appartiennent à une culture et une religion communes ou similaires…

Il est également utile de rappeler que le rôle, l'action et le financement pour le moins ambigus de ces associations humanitaires avaient déjà été pointés du doigt l'été dernier, notamment par l’Italie et la Libye, dans la mesure où elles favorisaient l'arrivée massive de migrants clandestins en naviguant dans les eaux territoriales des côtes Libyennes, et en accélérant leur prise en charge avec la complicité de réseaux mafieux de passeurs.

Dans ce contexte, nous devons réellement nous interroger sur la légitimité de ces associations qui, au nom de l'humanisme et des droits de l'homme, organisent l'invasion de l'Europe en toute impunité par un véritable trafic d’êtres humains, tout en se positionnant au-dessus des lois et des états.

Il importe par conséquent de clarifier le rôle et le financement de ces ONG irresponsables qui agissent au mépris des lois, des intérêts et de la volonté des peuples, et de prendre rapidement toutes les dispositions qui s’imposent afin de rétablir une situation plus saine, plus juste et plus humaine.

Nous vous remercions de l’attention que vous voudrez bien porter à cette demande, et vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’assurance de notre considération distinguée.

 Protect.Europe01@gmail.com



Gianni compte sur vous aujourd'hui

Gianni DOLOMANI a besoin de votre aide pour sa pétition “Direction Générale des : Halte au trafic d'êtres humains et au business de l'immigration illégale!”. Rejoignez Gianni et 144 signataires.