Préserver l'Excellence des formations en métiers d'art en France

0 a signé. Prochain objectif : 15 000 !


Le jeudi 3 décembre 2020, étudiants, professionnels et enseignants de l’École BOULLE alertent publiquement, lors d’une manifestation de rue, sur les dangers de l’application de la réforme DNMADe, dénonçant la réduction des heures de pratique pour les métiers d’art. Loin d’être garanties, elles ont été réduites drastiquement dans toutes les écoles de France.

Génération sacrifiée, les étudiants diplômés en 2021 n’auront pas le niveau technique attendu des écoles de métiers d’art françaises. Les ateliers dans lesquels ils voudront travailler devront compenser ce temps de formation à condition qu’ils en aient le temps, les compétences et les ressources humaines. Si rien n’est fait maintenant, année après année, c’est la place de nos savoir-faire dans l’excellence française qui s’érode.

Depuis le jeudi 3 décembre le mouvement est progressivement rejoint par les étudiants de toutes les écoles française et leurs familles inquiètes, par tous les enseignants exaspérés de bricoler au mieux chacun dans leur établissement, par les professionnels du secteur du patrimoine, du luxe, de l’évènementiel, du cinéma et du monde de l’art, par les employeurs et commanditaires des artisans d’art qui affirment leur soutien à cette mobilisation.
Le vendredi 4 décembre nous étions devant le rectorat de Paris et nous prévoyons une série d’actions régulières, pour nous faire entendre des pouvoirs publics (rectorat, direction des études supérieures, ministères) et de tous les français, pour qui les métiers d’art sont leur patrimoine.

Tous ensemble nous resterons mobilisés jusqu’à l'obtention d'arrêtés modificatifs garantissant la préservation de l’excellence pour toutes les formations en métiers d’art de France.

L’écosystème des métiers d’art est une force économique et culturelle pour la France. 

Aidez-nous à préserver les métiers d'art et l'avenir de nos formations ! 



Capucine compte sur vous aujourd'hui

Capucine MINEAU a besoin de votre aide pour sa pétition “Direction des études supérieures : Préserver l'Excellence des formations en métiers d'art en France”. Rejoignez Capucine et 14 108 signataires.