Pétition fermée

Retour à l'ancienne politique du code de vie

Cette pétition avait 224 signataires


En ce mardi 28 février, les élèves de l'école secondaire Georges-Vanier Laval se mettent ensemble afin de montrer leur désaccord envers de récents changements de politique dans le code de vie.

Premièrement, le "Dab". Interdiction de faire ce mouvement dans toute l'école et pour quelle raison? Le "dab" n'est en aucun cas un manque de respect, un signe haineux, raciste ou antisémite. Il s'agit tout simplement d'un petit mouvement qui consiste à placer notre bras devant notre visage. Ça ne fait rien de mal et c'est ridicule d'empêcher les élèves d'avoir un code rassembleur et reconnaissable qu'est le "dab". Nous avons peur de l'inconnu, nous avons peur des choses que nous ne comprenons pas, les adultes et la direction de l'école ne comprennent pas ce mouvement de danse qui ne fait de mal à personne. Nous savons les conséquences de ce geste dont un élève a malheureusement été sanctionné pour l'avoir fait.

Nous avons maintenant le "Flip Bottle". Je comprends que certaines personnes peuvent en avoir marre de voir des élèves perdre leur temps en classe en faisant tourner une bouteille d'eau à moitié vide. Mais de là à donner une retenue à un élève qui, pendant sa pause, divertit ses amis en faisant tourner une bouteille. Il s'agit d'une forme de divertissement et de talent et une école devrait féliciter ce genre de comportement artistique plutôt que de l'opprimer. Je suis d'accord qu'il devrait être interdit durant les heures de classe, mais pas dans les aires libres de l'école.

Par la suite, nous avons les fameux retards. Depuis des années, les élèves de Georges-Vanier avaient une conséquence à leurs retards; un mot rouge dans l'agenda indiquant l'heure à laquelle la personne est arrivé en classe. En quoi envoyer l'élève à un local en bas de l'école, attendre de parler à un surveillant, se faire vérifier son agenda, puis se faire renvoyer en classe s'agit d'une solution? Le but de cette nouvelle règle est compréhensible, mais stupide. Vous réprimandez les élèves en retard en faisant quoi? En leur faisant perdre encore plus de temps! Au lieu de laisser l'élève s'asseoir en classe et se mettre au travail, vous lui faites perdre une quinzaine de minutes à se promener dans l'école plutôt que de s'avancer dans ses modules. De plus, dans la société composée de stress, de tensions et de maladies mentales, je crois que de rajouter une pression sur des élèves à un certain âge d'arriver absolument 20 minutes d'avance aux cours sous risque d'avoir une retenue me désole.

Vous dites prôner le respect ainsi que l'égalité de tous, alors pourquoi aucun élève n'était avec la direction lors de l'accord de ces nouvelles règles. N'oublions pas non plus l'arrivé de l'interdiction aux écouteurs à l'étage. Au début de l'année, nous avions le droit à nos téléphones cellulaires ainsi que nos écouteurs partout dans l'école sauf dans les classes. Avec l'arrivée de la nouvelle direction, ce droit nous a été retiré sans avertissement. Georges-Vanier se distinguait des autres écoles publiques grâce à ses idées innovatrices et aussi, car il n'y a pas d'uniforme obligatoire. En 2017, nous devrions être plus ouvert d'esprit sur les différentes modes, cultures et aux tenues vestimentaires, ce n'est pas maintenant qu'on va empêcher les élèves de porter des vêtements qui n'ont jamais été interdits auparavant. Pour ce qui est des rumeurs concernant le code vestimentaire, il fut clarifié que seulement les bas de pyjamas seront désormais interdits. Nous voulons laisser une école agréable où il fait bon vivre pour les générations futures, ce n'est pas en ajoutant des nouvelles règles aussi ridicules que les étudiants vont vouloir aller à cette école.

Il est temps que ça change! Merci d'avoir pris le temps de lire nos plaintes. Nous sommes ici pour apprendre et réussir dans la vie. Nous vous donnons votre métier. Sans nous, vous n'avez pas d'emplois. Nous sommes la prochaine génération et nous sommes pour la justice et nous n'avons pas peur de se battre pour la bonne cause avec de la diplomatie et du respect.

Cordialement, Jérémie Laurin-Pagé

(Au nom des personnes signataires)



Jérémie compte sur vous aujourd'hui

Jérémie LAURIN-PAGÉ a besoin de votre aide pour sa pétition “Direction de l'école Georges-Vanier Laval: Retour à l'ancienne politique du code de vie”. Rejoignez Jérémie et 223 signataires.