Non au relais poste commerçant. Oui au bureau de poste

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


NON AU RELAIS POSTE COMMERCANT A BARBY
 
 A Madame le Maire et Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux de Barby.
 
 Depuis maintenant 18 mois, des usagers du bureau de poste et des habitants de Barby défendent sans relâche le maintien d'un bureau de poste de pleine compétence.
 
A ce jour, 1972 citoyens ont signé la pétition et 340 ont participé à la votation du 21 décembre poursuivie le 19 janvier 2019.
 
Ces différentes rencontres ont permis de mesurer l'attachement de la population au service public postal de proximité indispensable pour lutter contre les fractures numériques et territoriales et contre le réchauffement climatique.
 
Faut-il encore argumenter pour signaler l'accroissement actuel de la fréquentation du bureau de poste depuis la scandaleuse fermeture du bureau de Challes les Eaux et l'augmentation constatée et à venir de la population de la commune de Barby avec les nouvelles constructions en cours ?
 
Faut-il encore argumenter pour que la parole du peuple soit entendue dans un contexte social inédit traduit par le mouvement des gilets jaunes et le mouvement de colère général face aux fermetures des services publics de proximité nous obligeant à nous déplacer toujours plus loin ?
 
Faut-il encore argumenter pour dire STOP à ces réorganisations imposées ?
 
Pourquoi ne voulons-nous pas de relais poste commerçant ?
 
- parce que nous considérons que chaque citoyen doit avoir un égal accès au service public postal et non pas à une pseudo-présence postale
- parce que les opérations réalisées dans un bureau de poste dont celles relatives à la banque postale ne sont pas comparables à celles pouvant être effectuées dans un relais poste commerçant
- parce que la présence postale chez un commerçant ne dure que le temps de la pérennité du commerce
- parce qu'un commerçant n'est pas un postier et n'est pas soumis aux mêmes règles déontologiques et de confidentialité.
- parce qu'il ne peut pas y avoir dans notre pays des usagers de seconde zone
- parce que nous refusons d'être méprisés et maltraités par les responsables de la politique de la poste
- parce que nous voulons être respectés, écoutés et entendus.
 
POUR TOUTES CES RAISONS, NOUS REAFFIRMONS AVEC FORCE ET DETERMINATION NOTRE DEMANDE DE MAINTIEN D’UN BUREAU DE POSTE DE PLEIN EXERCICE