Victoire
Adressée à directeur académique du 93 Christian Wassenberg

non à la délocalisation de la Classe d'inclusion pour élèves déficients visuels d'Aulnay sous bois

728
signataires

            Les CLIS 3 accueillent à ce jour 19 enfants déficients visuels (aveugles ou amblyopes), répartis en 2 classes (maternelle à CE1 et CE1 à CM2) tenues par deux enseignantes spécialisées. Deux ATSEM attribuées  à ces classes de manière volontaire par la mairie d'Aulnay, se sont formées de leur propre chef pour se spécialiser dans l’accueil de ces enfants et dans la transcription des manuels et autres documents pour la scolarité des enfants.

Les classes sont munies de matériels onéreux mais déjà presque vétustes et trop peu nombreux pour que chaque enfant soit équipé.

Le centre de soins Simone Delthil, basé à Saint-Denis, a une antenne dans l'école pour permettre  toutes les prises en charge spécifiques sans déplacement des enfants, ils sont  ainsi suivis dans leur milieu scolaire (orthophonie, orthoptie, psychothérapie, psychomotricité, ergothérapie…).

Ce dispositif est éprouvé depuis des années.

            L’inspection académique a récemment pris la décision de délocaliser, pour la rentrée de septembre 2015 une de ces deux classes, sans aucune consultation préalable, que ce soit auprès du personnel des CLIS de Nonneville 2, de son directeur, du centre de soins, du maire d' Aulnay ou même des parents des élèves concernés.

 

Quels seront les moyens mis à la disposition de cette nouvelle classe ?

Les équipements sont très couteux et déjà en nombre limité. Impossible de partager le matériel existant sur deux sites…

Quelle sera la formation des personnels encadrants ? Un des postes actuel d’ ATSEM d'Aulnay sera fermé s'il ne reste qu'une seule Clis. Que deviendra l'ATSEM en poste? Que prévoit la ville de Gagny ? L'Education nationale?

Les enfants viennent de tout le département, avec des transporteurs, et ont déjà des temps de transport conséquent dans une journée d’élève d’élémentaire. Ce trajet se verrait rallonger pour 15 d’entre-eux.

Il semble que la répartition des élèves ait déjà été actée  sans consultation préalable des enseignantes spécialisées, du centre de soins ou des familles, qui connaissent mieux que personne les besoins spécifiques de chacun des enfants (besoin en matériel, en prises en charge thérapeutiques, inclusion en classe ordinaire, projet de scolarité...)

 

            L’inspection n'informera les familles que mi-juin pour une rentrée en septembre.

 

Le centre Simone Delthil n’a pas été contacté pour la mise en place du suivi des élèves. Les personnels spécialisés pourront-ils intervenir auprès des enfants à l’école de Gagny et dans quelles conditions ?

 

         Nous vous demandons donc instamment de soutenir notre démarche de refus de délocalisation de la CLIS 3.

Exigeons :

 - Le maintien de l'ensemble du dispositif des deux CLIS "déficients visuels" sur l'école Nonneville 2 à Aulnay Sous Bois

- Le maintien de l'ensemble des postes concernés par ce dispositif (deux enseignants spécialisés, deux ATSEM spécialisés, une décharge totale de direction)

-  Non à la délocalisation d'une des deux CLIS sur Gagny, oui à la création de postes de CLIS "déficient visuel" sur le département

-  Non à la délocalisation forcée d'élèves vers Gagny

-  Maintien de tout le matériel nécessaire à ce dispositif sur Nonneville 2 à Aulnay-Sous-Bois

 

Cette pétition a été remise à:
  • directeur académique du 93
    Christian Wassenberg


    Daniel VALBON a lancé cette pétition avec une seule signature et a obtenu une victoire 728 signatures plus tard. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Cécile compte sur vous aujourd'hui

    Cécile LAFITTE a besoin de votre aide pour sa pétition “directeur académique des services de l'education nationale du 93: non à la délocalisation de la Classe d'inclusion pour élèves déficients visuels d'Aulnay sous bois”. Rejoignez Cécile et 727 signataires.