Ne tuez pas le tourisme, poule aux œufs d’or de notre économie locale !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Le tourisme et l’agriculture sont les principaux secteurs d’activité qui font vivre notre région. Le tourisme représente un potentiel essentiel pour l’avenir en termes de croissance et de création d’emplois. Il est générateur de prospérité pour nous tous, acteurs du tourisme mais aussi habitants.

 

La taxe de séjour mise en place en 2018 par le Grand Narbonne est contre-productive, car, répercutée sur le prix de séjour, elle fera fuir les touristes.

Nous, les acteurs du tourisme, avons été mis devant le fait accompli : cette taxe a été annoncée 10 jours avant son application sans concertation de l’ensemble du secteur. Lors d’une réunion d’information le 24 mai, les objections des hébergeurs ont été balayées par l’administration.

 

Indignons-nous !

 

PAS DE TAXE DE SÉJOUR EXAGÉRÉE IMPOSÉE PAR LE GRAND NARBONNE

PAS DE TAXE ADITIONNELLE INSTAURÉE PAR LE DEPARTEMENT EN 2019

PAS DE TAXE DE SÉJOUR FORFAITAIRE

PAS DE CLASSEMENT FORCÉ DES HERBERGEURS INDEPENDANTS 

 

SIGNEZ LA PETITION !

FAISONS-NOUS ENTENDRE !

 

-       La récente mise en place d’une taxe de séjour par le Grand Narbonne va avoir des effets néfastes pour notre économie locale. Cette taxe est complètement contradictoire avec tous les efforts de la région pour prolonger la saison touristique et attirer de nouveaux visiteurs.

-       Le Grand Narbonne a instauré une taxe de séjour intercommunale à compter du 1er janvier 2018 : mal organisée, avec une information tardive des intéressés.

-       La réunion d’information organisée par le Grand Narbonne fin mai a permis aux gîtes et chambres d’hôtes d’exprimer leur indignation à l’encontre d’un mode de calcul au forfait, totalement injuste, retenu par l’administration faute de moyens de contrôle, imposé en cours d’année alors que tous les tarifs des hébergeurs étaient déjà diffusés et sans tenir compte des faibles taux d’occupation pendant les ailes de saison.

-       Pour les meublés de tourisme, les gîtes et les chambres d’hôte, le forfait est calculé sur la base d’une période d’ouverture déclarée en prenant en compte un abattement de 50%. Par exemple, si vous avez déclaré ouvrir en avril, l’administration vous fera payer pour un remplissage de 50%. Connaissez-vous quelqu’un qui a un remplissage de 50% en avril ? Ceux qui sont à 10% sont déjà très satisfaits.

-       De plus, il est précisé que « la taxe de séjour forfaitaire doit être intégrée dans vos tarifs et ne doit pas être réclamée directement aux vacanciers ». Quand vous travaillez avec des plateformes de réservation sur Internet (ce qui est le cas de tous les prestataires !), cela signifie que nous allons leur payer des commissions également sur la taxe de séjour…. Bref encore 15-20% de frais supplémentaires. Le but est-il d’enrichir encore plus les plateformes Internet ? De dégoûter les acteurs du tourisme local ? De plus il est impossible d’augmenter ses tarifs en cours d’année…

-       PIRE encore, la loi prévoit qu’à compter du 1er janvier 2019, les établissements non classés seront taxés proportionnellement au prix hors-taxe de la nuitée. Le Grand Narbonne devrait très prochainement choisir le coefficient : entre 1% et 5%... Sur quels critères ?

-       Les hébergeurs indépendants vont être pénalisés entre le choix d’un classement forcé et le pourcentage retenu par le Grand Narbonne… N’est-ce pas un abus de droit ?

-       DE PLUS, le département aurait l’intention d’instituer une taxe additionnelle de 10% à la taxe de séjour. Cette taxe ne doit pas voir le jour, car elle renchérirait encore le coût pour les touristes et ferait perdre à l’Aude sa compétitivité !

-       N’oublions pas que le tourisme est un secteur essentiel et qu’il ne faut pas décourager ni les acteurs, ni les visiteurs de notre belle région.

-       Engagez-vous ! Signez la pétition !

 

Sources :

« Le tourisme audois, un atout à un milliard d’euros qui doit se réinventer ». L'Indépendant, le 3 octobre 2017.

Lien vers le bilan touristique de l’Aude en 2016 :

http://pro.audetourisme.com/fr/observatoire/documents/bilan-touristique-2016.pdf

Lien permettant de mieux comprendre la taxe de séjour prévue en 2019 :
https://www.taxesejour.fr/simulateur-impact-reforme
Lien sur l'article de loi sur la taxe additionnelle départementale :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070633&idArticle=LEGIARTI000006391833&dateTexte=&categorieLien=cid



Les acteurs du tourisme de l'Occitanie compte sur vous aujourd'hui

Les acteurs du tourisme de l'Occitanie a besoin de votre aide pour sa pétition “Didier Codorniou: Ne tuez pas le tourisme, poule aux œufs d’or de notre économie locale !”. Rejoignez Les acteurs du tourisme de l'Occitanie et 311 signataires.