Deux enfants en danger, un père expulsé, une famille déchirée.

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Ce lundi 23 avril 2018, premier jour des vacances scolaires, les parents d'une famille albanaise ont été retenus au commissariat de Charleville-Mézières. La mère a été libérée pour retrouver ses deux enfants mineurs. Le père a été conduit le jour même en rétention et emmené en pleine nuit à Roissy où il a été renvoyé en Albanie sans même avoir revu ses enfants.

Le reste de la famille est aussi menacée d’expulsion. Les enfants ont pris la fuite : ils n’ont plus leur père et ne peuvent pas rejoindre leur mère.

En effet, ces deux mineurs albanais de 12 et 14 ans ne peuvent retourner en Albanie où ils sont sous la menace d'une vengeance. Ils risquent leurs vies ! De plus, la famille appartient à une ethnie discriminée et rejetée dans le pays.

Cette famille arrivée en France il y a bientôt deux ans est un modèle d'intégration. Les deux enfants sont des élèves assidus et investis dans leur scolarité ; la maman qui suit régulièrement des cours de Français fait du bénévolat dans le quartier, le papa également…

Mais aujourd’hui, cette famille est déchirée : deux enfants disparus dans la nature, une mère effondrée, un père expulsé de manière expéditive.

Nous demandons au Préfet des Ardennes, Monsieur Joly, de reconsidérer le dossier administratif de cette famille en prenant compte de la détresse et du péril humains, réels et imminents dont ils sont l’objet.

En France, pays des droits de l’Homme et de la fraternité, on ne peut laisser cette famille et ces enfants dans cette situation de réel danger.

Il est encore temps d'agir  La situation peut encore changer ! Signez afin que les choses bougent et que cette famille soit à nouveau réunie et en sécurité.



Laëtitia compte sur vous aujourd'hui

Laëtitia VERLY a besoin de votre aide pour sa pétition “Deux enfants en danger, un père expulsé, une famille déchirée.”. Rejoignez Laëtitia et 1 406 signataires.