Pétition fermée

Refusons les appels d’offre qui nuisent et à la commande et au métier de designer - Reformulons l’appel d’offre de l’Opéra Comique

Cette pétition avait 2 277 signataires


Après :
• le scandale Creads
(1) ;
• le scandale Biba | MylittleMarket ;
les différentes prises de parole pour un meilleur respect de la profession (2) ;
la mise à disposition d’un guide de la commande graphique (3) ;
• une fiche de la Direction des Affaires Juridiques, diffusée par le ministère de l'Économie (4)… 

 …les designers graphiques sont une fois de plus sollicités pour travailler sans rémunération.

Profitons de cette triste occasion pour, commanditaires respectueux et designers, se montrer soudés et refuser la pratique des appels d’offre non rémunérés qui demandent la production de «maquettes», «prototypes» ou projets.

Nous nous adressons aujourd’hui à l’OPÉRA COMIQUE DE PARIS à propos de leur appel d’offre (5) :

Chères Mesdames,
Nous avons téléchargé le dossier d’appel d’offre pour la refonte graphique de votre institution.
Le projet est intéressant, vaste et ambitieux, un projet que tout designer graphique aimerait mener.
Hélas, nous n’avons pas trouvé d’information sur la rémunération de la consultation.

Vous demandez une intention de projet présentée sur des propositions de maquettes sur 4 supports et des déclinaisons - nécessitant des recherches et un travail important. Il s’agit ici d’une réflexion, d’une conception et d’une réalisation qui nécessiteraient, pour être réalisées dans de bonnes conditions, a minima, une semaine pour deux personnes.

Sans rémunération et sans cahier des charges adapté à cette rémunération nous sommes dans le regret de refuser de participer à cet appel d’offre et de vous alerter sur ces pratiques.

J’attire votre attention sur le fait qu’un tel appel d’offre ne suit pas les nouveaux usages définis par la Commission Européenne, le ministère de la Culture, la ville de Paris et le CNAP. (http://www.cnap.graphismeenfrance.fr/article/guide-commande-design-graphique)

Nous, professionnels de la communication, du design et autres commanditaires engagés, refusons de participer à ce type de consultations, nous déplorons ces méthodes de sélections et de travail qui gaspillent énormément d’intelligence et précarisent les petites structures, déjà touchées par la crise.

Le domaine de la culture devrait être exemplaire dans le respect des structures créatives et indépendantes qui participent à maintenir et à nourrir une qualité et un territoire d’exception à la communication culturelle.

Nous espérons que ce message vous donnera envie de reformuler votre appel d’offre, nous serons alors ravis d’y répondre.

Bien à vous.

(1) http://goo.gl/wwVvbG

(2) - http://www.telerama.fr/scenes/graphistes-en-colere-pourquoi-ils-ne-veulent-plus-fermer-leur-gueule,99666.php
- http://www.partager-le-regard.info/
- http://www.wearegraphicdesigners.be/
- http://monmacon.tumblr.com/

(3) http://www.cnap.graphismeenfrance.fr/article/guide-commande-design-graphique

(4) « Le pouvoir adjudicateur doit évaluer un niveau de prime suffisant qui permette de garantir le respect des principes de la commande publique, et notamment ceux de la libre concurrence et de l'égalité de traitement des candidats. Seule une rémunération sérieuse des partenaires économiques garantit une véritable mise en concurrence.
L’absence de versement de primes pourrait avoir pour effet de restreindre les marchés aux seuls candidats capables de supporter financièrement leur élaboration sans contrepartie. La prime permet à des petites structures d'accéder à la commande publique par la réduction des charges nécessaires à la réalisation d'une esquisse ou d'un projet. Elle est un des éléments garantissant l’efficacité de la commande publique par la préservation d’un marché concurrentiel.
On prendra garde que la remise de ces échantillons, maquettes ou prototypes ne doit, en aucun cas, constituer un début d'exécution des prestations du marché. Elles n'ont pour objet que de permettre au pouvoir adjudicateur de juger de la valeur technique des offres remises. »
http://www.economie.gouv.fr/files/directions_services/daj/marches_publics/conseil_acheteurs/fiches-techniques/preparation-procedure/remise-echantillons.pdf 

 (5) http://opera-comique.e-marchespublics.com/pack/reglement_de_consultation_679_382269.html

 

Illustrations de Julie Rousset pour la Commande du Design Graphique.

 

 

 



Romain compte sur vous aujourd'hui

Romain Laroche a besoin de votre aide pour sa pétition “Designers, Commanditaires, Ministère de la Culture et de la Communication, Opéra Comique de la Ville de Paris: Refusons les appels d’offre qui nuisent et à la commande et au métier de designer - refusons l’appel d’offre de l’Opéra Comique”. Rejoignez Romain et 2 276 signataires.