Pétition fermée

Contre l'interdiction des pitbulls (et autres chiens jugés dangereux) à Montréal

Cette pétition avait 1 990 signataires


Depuis quelques temps, les pitbulls sont le sujet de prédilection des médias. Une peur inutile grandit au sein de la société et certains maires réagissent beaucoup trop drastiquement face à cette situation. Le 18 juin 2016, le maire de Montreal Denis Coderre, parlait d'interdir sur l'île de Montréal, tous les chiens jugés dangereux à partir de septembre 2016. Une solution beaucoup trop drastique qui est le résultat d'une "propagande" médiatique. Depuis quelques semaines, les médias prennent un malin plaisir à publier des articles sur les pitbulls et leur soi-disant agressivité, omettant au passage de parler des bonnes actions que ces chiens ont posées (par exemple l'histoire de la fillette agressée par un labrador et sauvée par son pitbull n'a pas fait la une). Devant cette panique générale (engendrée par les médias), il serait bon de mentionner que le pitbull représente un très faible taux de morsures. Selon une étude du SCHIRPT, le berger allemand, l'épagneul cocker, le rotterweiller ainsi que le golden retriever seraient les chiens les plus susceptibles de causer des blessures. Devrait-on tous les bannir? Des solutions beaucoup plus adéquates seraient de mise puisque c'est le maitre qui fait de son animal ce qu'il est. Pourquoi punir tout le monde alors que d'autres solutions beaucoup plus justes s'offrent à nous? Premièrement, toute personne désirant posséder un chien (peu importe sa race) devrait avoir un permis, en plus de devoir suivre des cours pour en comportement canin. Dresser son chien adéquatement est important. Cette solution diminuerait également le nombre de chiens abandonnés. L'argent sauvée pourrait être alors utilisée dans l'éducation animale. Aussi, on y verrait une diminution des problèmes de comportement animal, en plus de diminuer DRASTIQUEMENT les cas de morsures animales aimsi que de maltraitance. Ceux qui ne sont pas pret à investir dans un cours sont ceux qui ne sont pas apte à adopter un animal et à l'élever correctement. Ces cours devraient être basés sur le renforcement positif et non sur la punition. Deuxièmement, l'obligation de stériliser son chien est de mise. Un chien stérilisé est beaucoup moins aggressif (et ce,peu importe sa race), d'autant plus que cela diminuerait la surpopulation de chiens (abandonnés). Le problème n'est pas le chien mais bien le maitre irresponsable. Troisièmement, il faut dénoncer les élevages qui maltraitent leurs animaux et qui sont irresponsables, puisqu'ils sont en partie la cause d'un comportement anormal chez l'animal. Par conséquent, nous demandons au maire Denis Coderre de revoir sa stratégie concernant les pitbulls. Interdir les chiens considérés comme aggressifs n'est pas la solution. Avant de prendre une décision aussi drastique, monsieur le maire, avez-vous consulté dès specialistes? Ce n'est pas aux médias mais bien à nos éducateurs canins expérimentés de nous conseiller. Par conséquent, les habitants de la grande ville de Montréal sont contre l'interdiction de certaines races de chiens. Nous vous demandons de revoir votre stratégie avec des professionnels car beaucoup de solutions s'offrent à vous (et qui n'impliquent pas l'interdiction de certains chiens).


Myriam compte sur vous aujourd'hui

Myriam BOULET a besoin de votre aide pour sa pétition “Denis Coderre: Contre l'interdiction des pitbulls (et autres chiens jugés dangereux) à Montréal”. Rejoignez Myriam et 1 989 signataires.