Demandons l'annulation de vote de l'éléction communale et municipale du 27 Novembre 2019

Demandons l'annulation de vote de l'éléction communale et municipale du 27 Novembre 2019

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
zoan RANDZ a lancé cette pétition adressée à CENI MADAGASCAR et à

 

Aidons-nous à soulevez Madagascar et le peuple Malagasy qui sont victimes de stratégie politique depuis 60 ans. 

Manentan antsika Malagasy tsirairay avy ka mahatsapa tena fa mila fanarenana ny firenen-tsika, mahatsiaro tena fa voaosiosy ny zon'ny tsirairay nadritra ny taona maro. Aoka ziay fa fotoan izao hanehoana fa tsy an'isna ny bado isika na dia nohabadoina tsy ankijanona mba hahafahana milalao malalaka ny fianan-tsika tsirairay avy. Aoka hiara-hientana sy hijoro mba hahafaona ny tsy fanarahan-dalana sy ny didin'ny be sandry ho fitsinjovana ny tarana-tsika any aoriana.

 

Source : extrait Madagascar Tribune, parru le 2 dec 2019

..........réclame l’annulation de la proclamation des résultats des communales dans la capitale pour cause d’irrégularités concernant entre autres la liste électorale. Elle demande également l’ouverture d’une enquête sur les membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Pour l’opposition, la CENI n’aurait pas dû retoucher à la liste électorale au vu notamment de l’article 3 du décret de convocation des électeurs pour les élections communales et municipales tenues le 27 novembre dernier. Cet article indique que « la liste électorale arrêtée définitivement le 15 mai 2019 est la seule valide pour les élections communales et municipales du 27 novembre ». Cette même liste ayant servi aux élections législatives du 27 mai a pourtant déjà fait l’objet de nombreux critiques.

Olga Ramalason, secrétaire général du parti Tiako i Madagasikara (TIM) insiste de son côté qu’il y aurait bel et bien eu de retouche de la liste électorale par la CENI. Cette formation politique qui a présenté le candidat, Rina Randriamasinoro, à la mairie d’Antananarivo-Renivohitra a lancé ainsi un appel à témoin ces derniers jours. Elle affirme avoir déjà reçu de nombreuses preuves confirmant que contrairement à la déclaration de certains membres de la CENI, la liste électorale aurait été retouchée.

Force est en effet de mentionner que la CENI avait déclaré au mois d’août qu’elle essaie de rétablir dans la liste électorale les noms des électeurs ayant voté à la présidentielle et omises dans les législatives. Pour ce faire, elle avait saisi le Tribunal de première instance (TPI) pour demander une ordonnance permettant de procéder à ce rétablissement des noms. Une démarche qui n’aurait rien d’illégal. Elle avait affirmé à ce moment là qu’elle ne procèdera pas à la retouche des registres nationaux des électeurs, mais plutôt à une correction.

 

Source : Madaplus.info 3 dec 2019

Madagascar : Fanirisoa Erinaivo dénonce une fraude massive lors des élections communales et municipale

A Antananarivo, le candidat de l’IRK d’Andry Rajoelina est le gagnant pour être à la tête de la ville des milles. De son coté, le TIM affirme que des fraudes ont été observées lors de ces élections. A travers une vidéo, le leader du parti TIM marc Ravalomanana invite ceux qui ont observé des fraudes à apporter pour en faire des preuves. Une manipulation de cette élection aurait eu lieu selon Fanirisoa Erinaivo.
 

Cette dernière de dire que les deux dernières élections a fait l’objet d’une manipulation et cela s’est encore produit lors des municipales et communales. Elle de continuer que la liste électorale a été manipulée. Non seulement, elle contient d’innombrable doublons, mais cette manipulation a fait en sorte que plusieurs personnes ne puissent exprimer son choix. Le cas du pasteur Lala Rasendrahasina n’est pas un cas isolé.

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !