Petitioning Ministre de l'écologie du DD et de l'énergie Mme Delphine Batho

@delphinebatho , Ministre de l'écologie du DD et de l'énergie: Annulez l'arrêté d'autorisation d'exploiter une CCCG à Landivisiau

A l'heure du grand débat national sur la transition énergétique, nos dirigeants politiques doivent mettre en adéquation leurs paroles avec leurs actes. Ce n'est pas le cas pour Mme Batho comme le montre la vidéo ci dessus. Aujourd'hui nous ne pouvons tolérer qu'une énergie issue des ressources fossiles soit employée (avec un rendement qui plus est loin des 100%) pour créer de l'éléctricité alors que l'on sait maintenant que d'autres solutions alternatives sont possibles. La transition que nous entamons vers les énergies renouvelables ne peut se traduire par l'élaboration d'un tel projet. Projet couteux, polluant et surtout... Inutile. Projet également non rentable (non rentabilité reconnue par Mme Batho) Le projet Breton "serait" maintenu car l'industriel privé qui l'exploitera touchera la Contribution au service public de l'éléctricité. Soit 40 M€/an de vos impôts. Nous marchons sur la tête.

Merci à tous de signer et diffuser cette pétition au plus grand nombre.

 

Letter to
Ministre de l'écologie du DD et de l'énergie Mme Delphine Batho
Madame la Ministre,

Aujourd'hui la construction et l'exploitation d'une Centrale à Gaz est une aberration quand on sait que l'on est en plein débat sur la transition énergétique en France afin de trouver des alternatives aux énergies issues des ressources fossiles.
L'arrêté d'autorisation d'exploiter cette centrale à Landivisiau que vous avez délivré à l'opérateur privé Poweo Direct Energie est donc un non sens.
Mme la ministre, vous reconnaissez vous même qu'aujourd'hui, ces centrales ne sont pas rentables et ne peuvent vivre qu'en leur injectant la CSPE (contribution au service public de l'electricité). Pour le cas de Poweo Direct Energie, cette CSPE sera de 40 M€ /an !
Mme la ministre, mettez vos paroles en adéquations avec vos actes.(http://t.co/EATUzcSgNm) (ONPC France2 le 9/03/2013).
Merci donc d'annuler cette autorisation d'exploiter car d'autres solutions existent, vous le savez, et c'est d'ailleurs pour cela que vous avez entrepris le grand débat sur la transition énergétique.

Veuillez recevoir, Madame la Ministre l'expression de mes salutations respectueuses.