NON aux coupes budgétaires menaçant Envoyé Spécial et Complément d'Enquête.

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Aujourd’hui, Complément d’enquête est proposé trois fois par mois en deuxième partie de soirée, Envoyé Spécial deux fois en prime. Bientôt, chaque magazine pourrait n’avoir droit qu’à un seul numéro mensuel, en prime time. La raison? France Télévisions doit économiser 50 millions d’euros en 2018. 

"Ce projet de la direction de l’information prévoit la suppression pure et simple des 33 CDD de reporters des magazines, c’est-à-dire de la quasi-totalité des postes de fabricants des émissions Envoyé Spécial, Complément d’enquête et 13h15", dénoncent les équipes des 2 programmes.

Ces coupes budgétaires constitueraient une entorse à la mission du service public. Ces programmes aident l'opinion publique à construire sa réflexion sur de nombreuses questions sociales et sociétales. 

Une grande majorité de programmes de divertissement et de séries à l'intérêt public nul occupent les grilles de France Télévisions. Et si les coupes budgétaires se concentraient sur ces derniers ?

 

(Pétition écrite sur la base de l'article "Envoyé Spécial et Complément d’enquête menacés : colère de la rédaction de France 2" de Sarah Lecoeuvre.)

 



Alexis compte sur vous aujourd'hui

Alexis MARCHAND a besoin de votre aide pour sa pétition “Delphine Ernotte: NON aux coupes budgétaires menaçant Envoyé Spécial et Complément d'Enquête.”. Rejoignez Alexis et 4 548 signataires.