Non au déménagement de France 3 Côte d'azur

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


NON AU DEMENAGEMENT DE FRANCE 3 COTE D’AZUR


- Parce que le déménagement de l’antenne de France 3 Côte d’azur suscite chez de nombreux salariés une réelle préoccupation et génère déjà du stress, dans un contexte déjà critique de risques psycho-sociaux . Des salariés qui se refusent d’être mis devant le fait accompli, n’ayant pas eu leur mot à dire sur le choix de la localisation et les contraintes de déplacement et de stationnement. [1]


- Parce que le site actuel de France 3 Côte d’azur est idéalement situé pour couvrir d’Est en Ouest le territoire du Var et des Alpes-maritimes, et qu’un emménagement à Nice nous éloignerait d’une grande partie de notre zone de couverture, dans une région où les conditions de circulation sont très mauvaises.


- Parce que ce déménagement, au regard des couts financiers qu’il engendre, ne peut devenir la priorité d’une antenne où l’on doit au quotidien renoncer à des équipes de tournages, des moyens techniques, des renforts en CDD et même désormais des remboursements de frais.


- Parce que, malgré les inondations, qui n’ont touché que le sous-sol du bâtiment, nous ne sommes pas en danger dans l’actuel BRI de France 3 Côte d’azur, les autorités n’ayant pas jugé nécessaire de fermer le site, préconisant au contraire le développement d’une culture du risque.


- Parce que la plupart des terrains disponibles dans la zone géographique évoquée pour l’appel d’offres (de l’aéroport au cœur de Nice), quand bien même seraient-ils constructibles, se situent au bord du fleuve Var, et qu’il serait incompréhensible de quitter une zone inondable pour une zone déjà inondée dans le passé.


- Parce que nous sommes profondément attachés à l’actuel site de la Brague, lieu patrimonial et historique de la radio et de la télévision publique, lieu de vie et de travail apprécié de tous.


Nous, signataires de cette pétition, demandons à la direction de France Télévisions de mettre un coup d’arrêt à ce projet de déménagement en envisageant d’abord les conditions d’un maintien sur site, et en associant le personnel à cette réflexion. Un projet d’entreprise ne vaut que s’il est partagé par le plus grand nombre.

[1] Cf Etude du CHSCT menée auprès de 71% des salariés antibois. 86% d’entre eux ne souhaitent pas déménager et estiment à plus de 30 mn leur temps de trajet en cas d’installation des bureaux à Nice.



Mado compte sur vous aujourd'hui

Mado DE LA BRAGUE a besoin de votre aide pour sa pétition “Delphine Ernotte: Non au déménagement de France 3 Côte d'azur”. Rejoignez Mado et 270 signataires.