Mandat d'arrêt de Mr MACRON

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Rendons le pouvoir au Peuple :

- Mandat d'arrêt pour haute trahison, atteinte à la sureté de l'Etat et Crime contre l'Humanité :

La Cour Suprême de justice de France, créée par le Conseil National de Transition de France pour représenter la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 Novembre 2018, au nom du peuple de France ce mandat d'arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour, 

1 - HAUTE TRAHISON : violation de l'article 9 du préambule de 1946 du bloc constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d'établissement dune dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits "sacrés, inaliénables et imprescriptibles" pourtant garantis par le plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.

2 - ATTEINTE A LA SURETE DE L'ETAT : organisation d'un programme d'immigration mettant tous les Français en état d'insécurité, en danger de guerre civile, et ce en violation du "droit à la sûreté" dont tout association politique pourtant garante (article 2 de la Déclaration des droits de l'Homme)

3 - CRIME CONTRE L'HUMANITE : Le décret n° 2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant a la vaccination annule le "droit parental" fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l'état de santé mental et physique des enfants, c'est donc en toute conscience qu'Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d'enfants français.

Ce mandat est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzin, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, Co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu'ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français

- Dissolution de l'Assemblée Nationale et du Sénat

- Mise en place D'un Conseil National de Transition Français (comme De Gaulle l'avait fait avec le Conseil National de la Résistance sous le gouvernement de Vichy)

Mais rien de tout cela ne pourra se faire sans l'appui de l'Armée donc :

Demandons à Nos Armées qui se battent à l'étranger de revenir nous soutenir sur le sol Français contre tous ces profiteurs et pilleurs de la Nation Française.

 

 



GILETS JAUNES compte sur vous aujourd'hui

GILETS JAUNES a besoin de votre aide pour sa pétition “DELHOMME Sylvie: Mandat d'arrêt de Mr MACRON”. Rejoignez GILETS JAUNES et 2 623 signataires.