SANS ELLE, LE DÉVELOPPEMENT DU CONGO N'EST QU'UNE UTOPIE !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


D'après l'UNESCO (l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture), le principal défi pour l'éducation moderne c'est de rendre le plus grand nombre possible de personnes capables d'inventer, de créer librement et de s'adapter psychologiquement, tout en préservant leur identité personnelle et leurs valeurs culturelles.

Une éducation de qualité doit en particulier s'appuyer sur une pédagogie active qui permette à l'enfant et à l'adolescent de prendre conscience de ses potentialités et de développer ses capacités de réflexion, d'analyse critique et de création.

Depuis 2001, l’UNESCO ne cesse d'encourager les Etats-Parties à développer l’éducation artistique et à en faire un objectif majeur de formation à l’école. 

Il existe même un support d'enseignement publié en 2002 par l'UNESCO et les experts congolais de l'INRAP (Institut National de Recherche et d'Action Pédagogique) ont participé à leur élaboration, c'est le manuel "Education artistique et créativité dans l'enseignement primaire et secondaire".

16 ans plus tard, les reformes nécessaires n'ont toujours pas été amorcées et vos élèves ne développent que les 2/7ème de leur capacité intellectuelle réelle.

En effet, les faits attestent qu’en réalité, la nature et la qualité des programmes d'éducation artistique reçus par les enfants dans les écoles congolaises, ne contribuent pas encore, de façon significative, à une formation qui intègre des facultés créatives, intellectuelles et physiques.

Mesdames, messieurs les Ministres, en votre qualité des Ministres en charge de l'éducation, vous pouvez œuvrer pour que le Congo engage des reformes nécessaires pour améliorer la qualité de son éducation artistique, car sans une population dotée des facultés créatrices et des compétences supérieures (telles : Le savoir-faire, l’autonomie de l’esprit, l’imagination fertile, le sens d’initiative, le sens de précision et de l’ordre, etc.) il sera impossible de créer la richesse et d'atteindre le développement intégral du pays.

BON A SAVOIR

Par définition l’éducation artistique est une méthode d’enseignement qui aide la personne à canaliser ses émotions par le bais de l’expression artistique. Elle a pour objectif, non pas de copier ou d’imiter, mais de développer l’individualité de chaque apprenant.

Son but  principal n’est pas de détecter des talents dans les domaines artistique, mais d’utiliser le processus artistique pour développer des compétences supérieures.

D'après l’UNESCO, une éducation artistique de qualité doit mettre en œuvre les axes pédagogiques suivants : L’étude des œuvres d’art, le contact direct avec les œuvres d’art, et la pratique d’activités artistiques.



FONDATION CALISSA IKAMA compte sur vous aujourd'hui

FONDATION CALISSA IKAMA a besoin de votre aide pour sa pétition “Dans ce domaine, le Congo à 17 ans de retard!”. Rejoignez FONDATION CALISSA IKAMA et 993 signataires.