DANGER DU DOGGY-BAG

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Lettre ouverte à Madame la députée Bérangère Abba et son confrère Monsieur Matthieu Orphelin relative à la vulgarisation du Doggy bag en restauration commerciale.

Voila plusieurs dizaines d'années que je participe à former des restaurateurs commerciaux et collectifs en hygiène alimentaire, que je forme en sciences appliquées (HACCP mais peut être ne connaissez-vous pas cet acronyme anglo-saxon !!) des adultes passant un CAP en un an sous couvert du GRETA, que je fais des parutions professionnelles sous forme d'articles, que je réalise des séances et conférences d'informations bénévolement, sur le sujet...

J'explique aux uns et aux autres quelles sont les bonnes pratiques d'hygiène alimentaire tant dans le domaine privé que professionnel.
Comment bien faire ses courses, ranger son réfrigérateur... en respectant entre autres la chaîne du froid.

J'argumente encore en expliquant que l'on meurt aujourd'hui dans notre pays d'intoxication alimentaire avec le champion toute catégorie qui n'est autre que staphylocoque doré, le même qui est responsable de bon nombre de maladies nosocomiales, suivi de près par bacillus cereus, salmonella, clostridium perfringens, listeria et ESCHERICHIA COLI qui défraie régulièrement la chronique.

Si je sors de mes gonds aujourd'hui, c'est que deux jeunes députés sortis du diable Vauvert, vont réussir à imposer à tous les restaurateurs d'ici l'horizon 2020, de proposer des Doggy bag à leurs clients.
Ces élus de la République (comme je suis d'ailleurs moi-même à mon modeste niveau) sont à mon sens profondément irresponsables.
Doggy ... rien que le nom !!! NON Madame et Monsieur le député, les français ne sont pas des chiens. Avec votre loi vous allez leur faire prendre des risques inconsidérés. En effet, quel sera l'état sanitaire d'une demie entrecôte servie bleue et transportée durant une heure dans un coffre de voiture en plein mois d'août sans aucun emballage spécifique ?
Vous allez sacrifier leur santé sur l'autel de la lutte contre le gaspillage à tout crin.
Le pire reste le silence assourdissant du directeur de la DGAL et de Monsieur le ministre de l'agriculture sur ce sujet d'importance majeur.
Pour ma part, j'aurais été coupable de ne pas sortir de mon silence et j'estime comme étant mon devoir de réveiller les consciences et de sensibiliser l'opinion du peuple en me comportant comme un lanceur d'alerte.

Patrick Vitalis
Ingénieur qualité et restauration
Professeur vacataire en sciences appliquées
Expert européen en hygiène alimentaire



Gwenaëlle compte sur vous aujourd'hui

Gwenaëlle VITALIS a besoin de votre aide pour sa pétition “DANGER DU DOGGY-BAG”. Rejoignez Gwenaëlle et 4 signataires.