Commission parlementaire spéciale et inclusive sur les problèmes du système éducatif.

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


La violence et l'indiscipline notées au Sénégal découle de l'échec du système éducatif dans un contexte général. Il est temps de mener une réflexion sérieuse et inclusive sur les problèmes qui minent ce système depuis des décennies. Je cite Benjamin Disraeli " De l'éducation de son peuple dépend le destin d'un pays". Dans notre commun vouloir de vie commune, nous avons l'obligation d'agir et de ne plus réagir face aux dérives et agressions morales et physiques qui rythment d'une cadence incontrôlable notre quotidien. Agir, c'est forcer "nos députés", car ils sont nôtres et non ceux de partis ou coalitions, à légiférer sur ce que je considère comme la priorité des priorités : l'éducation. Avec une population d'âge moyen de dix neuf (19) ans, ne faisons pas de cette chance, notre jeunesse, une bombe qui risque de nous éclater entre les mains à tout moment. Car une jeunesse mal formée, évoluant dans l'anarchie la plus totale, est pire que toutes les armes de destruction massive connue.

Moi citoyen, je m'arroge, avec mes concitoyens soucieux du devenir de cette nation, le droit de demander à nos représentants de se pencher sur la seule voie de salut qu'est une bonne éducation.

J'en appelle aujourd'hui à tous les acteurs, tous les spécialistes, tous les citoyens, à apporter leur  pierre à l'édifice éducation qui sera notre pyramide de gyseh à nous.

J'en appelle plus particulièrement au médiateur de la République à appuyer cette pétition pour que la future assemblée fasse de l'éducation sa priorité.



La Politique Autrement compte sur vous aujourd'hui

La Politique Autrement a besoin de votre aide pour sa pétition “Députés: Commission parlementaire spéciale et inclusive sur les problèmes du système éducatif.”. Rejoignez La Politique Autrement et 261 signataires.