24 ans après son assassinat, rebaptisons le chemin des Aygalades au nom d’Ibrahim Ali

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Comme chaque 21 février depuis maintenant 24 ans, nous commémorerons l’assassinat d’Ibrahim Ali, jeune Marseillais tombé sous les balles d’un militant du Front National. Déjà en 1995, le racisme tuait.

Depuis ce jour funeste pour notre ville, sa famille et ses proches réclament que l’endroit où il a perdu la vie, chemin des Aygalades, soit rebaptisé de son nom.

Cette revendication n’est pas secondaire. Elle signifie pour de nombreux Marseillais la marque et la volonté d’une identité commune et indivisible, dépassant les clivages et sans laquelle notre ville n’a aucune chance de prospérer.

Nous portons donc, une nouvelle fois, cette demande auprès de Monsieur Jean-Claude Gaudin, Maire de Marseille.

Saïd Ahamada, député de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône