Pétition fermée

Démission du Maire de Reyrieux et de son adjointe à l'urbanisme

Cette pétition avait 226 signataires


Reyrieux, petite commune de l'Ain (4500 habitants), est destinée à devenir dans les mois et années qui viennent une ville dortoir sans âme et bétonnée à outrance avec des immeubles pouvant atteindre 16 mètres. Ce futur proche est porté par son maire et son adjointe à l'urbanisme contraints de densifier pour équilibrer les finances communales. La loi SRU (qui oblige à être dotée de 25% de logements sociaux) est brandie telle une arme contre ses habitants qui ont tenté de dialoguer depuis un an pour une urbanisation raisonnable et cohérente : oui à la construction de logements mais avec des transports adaptés, des commerces attractifs, des services pour tous. Non aux permis délivrés sur des surfaces de plus en plus petites et à la concentration de bâtiments au milieu d'une ZAC de 540 logements nécessitant l'expropriation de très nombreux habitants sur lesquels les aménageurs n'hésitent pas à exercer des pressions en cas de résistance.

En réponse, le maire et son adjointe opposent le mépris, la menace, l'opacité et un projet de Plan local d'urbanisme qui sera adopté début juillet aux forceps.

Derrière ce projet qui cache mal les derniers arbres du coeur de la commune, un constat : l'incompétence et l'amateurisme de ces deux élus, pourtant rompus aux mandats électifs mais habitués à ne pas dialoguer et à régler les affaires en petits comités de conseillers dévoués et loyaux.

Etre élu, c'est servir l'intérêt général,

Etre élu, c'est défendre sa commune et préserver la qualité de vie,

Etre élu, c'est dialoguer avec tous les habitants, même ceux qui ne partagent pas votre point de vue,

Etre élu, c'est s'opposer juridiquement aux normes et autorités supérieures quand cela est nécessaire,

Etre élu, c'est se démener pour le développement de son territoire dans le respect de son environnement naturel,

Personne n'est contraint à se porter candidat pour être élu.

Personne n'est contraint à rester élu si la charge est trop lourde.

Avant de lancer Reyrieux dans un mur et lui laisser des blessures irréversibles, le Maire et son adjointe à l'urbanisme doivent démissionner pour permettre de reprendre la concertation avec les habitants dans un climat apaisé et de réfléchir à l'assainissement des finances locales.

Alors, l'âme de Reyrieux aura peut-être une chance d'être sauvée.

 

 

 

 

 

 

 



Carole compte sur vous aujourd'hui

Carole BONTEMPS-HESDIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Démission du Maire de Reyrieux et de son adjointe à l'urbanisme”. Rejoignez Carole et 225 signataires.