Démission de la présidente de Nantes Université pour non respect de son devoir de réserve

Démission de la présidente de Nantes Université pour non respect de son devoir de réserve

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Pierre PAUL-JACQUES a lancé cette pétition

Mesdames, messieurs,

Cette pétition vise à obtenir la démission de la Présidente de Nantes Université, Carine BERNAULT, suite à ses propos choquants et inappropriés dans le cadre d'une communication universitaire. Ce manquement à ses obligations pour ce poste ne peut pas passer inaperçu et ne peut rester sans conséquences.

Le mercredi 13 avril, les étudiants et enseignants de Nantes Université reçoivent tous, sans exception, un mail. Quelle surprise de lire en objet "Le 24 avril, faites barrage à l'extrême droite". D'autant plus surprenant que cela provient de la présidente même de l'Université !

Sous couvert de valeurs démocratiques et républicaines et autres valeurs de bien-pensée servant de justificatif, mais aussi de liberté d'expression et de respect des droits fondamentaux et individuels, nous somme tous invités à faire un barrage anti-haine lors du second tour des élections présidentielles pour "préserver les fondements de notre société".

Nous voyons là une première contradiction. Comment prôner la liberté d'expression et le respect des droits individuels tout en incitant vivement ses ouailles -via une propagande évidente- à ne pas voter pour X parti ?

Nous estimons que le manque de respect de l'opinion des étudiants est inadmissible. L'étudiant, comme l'enseignant, est capable de voter par lui-même. Sans parler des expériences personnelles, de l'éducation de chacun, il est évident que l'ouverture d'esprit, les échanges, la culture de réflexion développée au sein de l'Université prépare tout un chacun à se forger une opinion qui lui est propre, et que la prise de position de Mme BERNAULT entrave grandement ce processus.

Enfin, et c'est le plus choquant : le manquement au devoir de réserve d'un fonctionnaire. La fonction de Président d'Université consiste à représenter l’université, présider les conseils et piloter l’établissement. En aucun cas son rôle est de partager ses opinions politiques, d'influencer au travers des outils de communication universitaires. Pour appuyer ces propos, l'article 7 du règlement intérieur de l'Université est unanime à ce sujet :

  • Article 7 - Obligations des personnels
    "Les Personnels sont notamment tenus au devoir de réserve, à la discrétion professionnelle et au respect des principes de laïcité et de neutralité politique et religieuse du service public. [...]"

 

Ce sont toutes ces raisons qui nous poussent à demander dans les plus brefs délais le licenciement pour faute grave de Madame Carine BERNAULT, Présidente de Nantes Université.

Quelque soit votre aspiration politique, signer cette pétition, c'est :

- exprimer sa volonté de rétablir la neutralité d'une haute fonction,

- retrouver le respect de son opinion d'universitaire,

- ne pas laisser de telles manœuvres s'installer dans le paysage universitaire

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !