Petitioning Ministre de la justice Transmettre à Madame TAUBIRA and 1 other

Décès de la petite Marina : l'état mis hors de cause, décision de justice inacceptable !

1,094
Supporters

Parce que la mort de la petite Marina Sabatier implique des responsabilités, y compris pour l'état qui par le truchement de ses fonctionnaires n'a pas rempli la mission d'investigation pour laquelle les citoyens paient des impôts.
Il ne s'agit pas ici d'argent (1 € de dommages et intérêts !) mais de reconnaître cette responsabilité dans une chaîne dont le fonctionnement semble perfectible.
Mais l'état a-t-il ce courage ou préfère-t-on rajouter une pelletée de terre sur la tombe d'une enfant massacrée par des parents indignes avec l'indifférence et/ou la négligence de ceux chargés de protéger les faibles dans une société qui les rémunère pour cela ?
L'opinion publique doit se mobiliser sur ce cas et obliger la justice à se juger elle-même.
Les fonctionnaires, surtout aux plus hauts niveaux, ne sont pas une caste devant s'auto-protéger : ils sont payés par le peuple et sont à son service. Ils doivent assumer les responsabilités pour lesquelles ils sont missionnés et non se défiler sous couvert de dysfonctionnement d'un système qu'ils ont eux-même mis en place.

Dans la cas présent, il est clair que ce système a mal fonctionné entraînant la mort de la petite Marina.

Il faut alors prendre ses responsabilités et assumer !

C'est ici ce que nous demandons.

Clore l'affaire de la petite Marina sans responsables autres que ses indignes parents, c'est la reléguer au rang des choses sans importance dans une société ou tant de choses insignifiantes en ont pourtant, suivant que les médias leur en accorde ou pas et suivant que la pression populaire les oblige à leur en accorder... ou pas !
A vous de voir si ce cas doit être définitivement enterré et l'honneur de la société avec... ou pas !

Il ne s'agit pas ici de fustiger des fonctionnaires en particulier mais d'obliger l'état à reconnaître qu'il est responsable de leurs agissements et des conséquences entraînées par une négligence, un retard, un mauvais relai d'information, un défaut dans la chaîne administrative en charge d'un problème, surtout quand ce problème est la vie d'une enfant.

Letter to
Ministre de la justice Transmettre à Madame TAUBIRA
service juridique Enfance et partage
Décès de la petite Marina : décision de justice inacceptable !