Pétition nationale pour la vie de nos forces de l'ordre

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


  1. Lors d'interventions, lorsqu'un représentant de nos forces de l'ordre est blessé, la justice ne sanctionne pas assez les délinquants. Les peines de prisons doivent être plus sévères. 
  2.  Aujourd'hui, la justice encourage indirectement nos délinquants à défier leur autorité. Permettre à la justice française d'affaiblir l'autorité de nos forces de l'ordre, c'est affaiblir la République Française.
  3. Le nombre de suicide de nos forces de l'ordre ne descend pas en dessous des 64 depuis 2011 et oscille entre 77 et 64 ( ''source le figaro''). Il n'y a jamais eu de baisse notable. Je suis attaché à nos forces de l'ordre car ils sont attachés aux valeurs de la République Française. Nos forces de l'ordre doivent être mieux pris en charge. Le nombre de psychologues doit augmenter pour ceux qui souffrent des violences qu'ils subissent et du manque de considération de leur travail par la justice française. 
  4. Il faut augmenter les peines de prisons pour empêcher la récidive de nos délinquants.
  5. Il faut séparer les détenus en fonction de leurs casiers judiciaires. Il faut rassembler les détenus radicalisés dans une seule et même prison. Il ne faut pas mélanger les détenus de haute délinquance aux détenus possédant un faible casier judiciaire.
  6. Il faut augmenter le nombre de prisons pour rétablir l'ordre dans nos quartiers et permettre aux habitants des quartiers difficiles de vivre au moins un semblant de vie.
  7. Défendre nos femmes victimes de harcèlement ou de violences sexuelles. Il faut durcir les peines de prisons pour protéger nos femmes. 
  1. During interventions, when a representative of our police force is injured, the justice does not sanction enough offenders. Prison sentences must be more severe.
  2. Today, justice indirectly encourages our offenders to challenge their authority. To allow French justice to weaken the authority of our police forces is to weaken the French Republic.
  3. The number of suicide of our police force does not fall below 64 since 2011 and oscillates between 77 and 64 ('' source le figaro ''). There has never been a notable decline. I am attached to our forces of the order because they are attached to the values of the French Republic. Our police forces must be better supported. The number of psychologists must increase for those who suffer the violence they suffer and the lack of consideration of their work by the French justice.
  4. Prison sentences must be increased to prevent the recidivism of our offenders.
  5. Detainees must be separated according to their criminal records. Radicalized prisoners must be brought together in one and the same prison. Do not mix high-crime detainees with detainees with low criminal records.
  6. We must increase the number of prisons to restore order in our neighborhoods and allow residents of difficult neighborhoods to live at least a semblance of life.
  7. Defend our women victims of harassment or sexual violence. Prison sentences must be toughened to protect our women.


Cyrille compte sur vous aujourd'hui

Cyrille GAUBERT a besoin de votre aide pour sa pétition “Cyrille: Pétition nationale pour la vie de nos forces de l'ordre”. Rejoignez Cyrille et 136 signataires.