Justice pour les 6 millions de morts Congolais de Paul KAGAME

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Mesdames, Messieurs,

Après le génocide Rwandais de 1994, le Zaïre, aujourd'hui République Démocratique du Congo avait accueilli sur son territoire plus de 2 millions de réfugiés HUTU Rwandais.

Deux ans plus tard, Paul KAGAME décida de poursuivre ses frères ennemis Hutu réfugiés au Zaîre (RDC) de Mobutu. Pour y arriver, il créa  et parraina la rébellion de l'AFDL de Laurent-Désiré KABILA. Dès les premières heures de l'entrée des rebelles dits de l'AFDL qui étaient en réalité des soldats de l'APR de Kagamé et de l'UPDF de Museveni(Ougandais), la chasse et les massacres des Hutus commencèrent. D'abord des Congolais comme Mgr MUNZIHIRWA, de milliers de Congolais furent massacrés. Et puis fût le tour des réfugiés Hutus bombardés, massacrés dans les camps et dans les forêts congolaises jusqu'à l'arrivée de l'AFDL et Laurent Désiré KABILA à kinshasa le 17 Mai 1997. Malgré cela, durant une année la traque des Hutus continua jusqu'en juillet 1998, lorsque L-D. Kabila décida de se séparer de ses parrains et les renvoyer chez eux à Kigali et à Kampala.

Mécontent de n'avoir pas fait mains basses sur la RDC et ses richesses, Paul KAGAME créa et parraina une nouvelle rébellion dénommée RCD (Rassemblement Congolais pour la Démocratie). Cette fois-là, ce n'était pas juste pour continuer à traquer ses frères ennemis HUTU, mais pour exterminer le peuple Congolais et occuper ses territoires de l'Est, riches en COLTAN.

Dès le 02 Août 1998, les massacres commencèrent d'abord sur des soldats Congolais désarmés à Kavumu. Ensuite, sous l'impulsion et le parrainage de Paul KAGAME, les massacres se poursuivirent sur des populations civiles Congolaises : Kasika, Makobola, Burhinyi, Kabare, Kamituga, Uvira, etc.avant que ces rebelles ne rentrent à Kinshasa par les accords de SUN City en 2003. 

Comme Paul KAGAME était devenu un grand mafiosi et trafiquant des minerais du Congo dont le principal "COLTAN" qui équipe nos téléphones mobiles et nos ordinateurs, il multiplia des rébellions pour continuer à contrôler les territoires du GRAND KIVU et ainsi à faire mains basses sur les minerais. Ainsi, on avait vécu ses rébellions de MUTEBUTSI et KUNDABATWARE, CNDP, M23, des massacres de BENI viennent rallonger la liste des horreurs. 

Paul KAGAME créa même LE VIOL comme ARME de guerre comme l'avait déclaré NKUNDABATWARE (qui reste protèger par lui à Kigali) lors de ses causeries morales à ses troupes du CNDP. 

Selon toutes les sources des ONG locales, internationales et des organismes de l'ONU, le bilan de Paul KAGAME est trop lourd. Entre 6 à 8 millions de morts. Moi, je retiens 6 millions de morts, soit une population équivalente à celle de la Norvège ou de la Suède. 

 Ainsi, le peuple Congolais paye depuis plus de 20 ans pour un crime de génocide qu'il n'a jamais commis. Car, le génocide avait été commis au Rwanda, par des Rwandais sur des Rwandais, avec la complicité tacite de la communauté internationale. Le seul péché des Congolais est d'avoir accueilli sur son sol des réfugiés HUTU (à la demande de la France) qui fuyaient le contre-génocide des Tutsi.

LE Peuple Congolais a été violenté, violé, massacré par les troupes de l'APR de Paul KAGAME et les rébellions créées et parrainées par lui-même. Tout le monde le sait : l'ONU, l'UE, l'UA et toutes les justices internationales dont la CPI. Mais, personne ne poursuit le plus grand criminel du monde après HITLER. 

Aidez-moi à réunir des signatures pour obliger la PROCUREURE de la CPI, Mme BENSAOULA à poursuivre Monsieur Paul KAGAME.

Didi MWATI.

Militant des droits de l'homme. 

 

 



Didier compte sur vous aujourd'hui

Didier MWATI a besoin de votre aide pour sa pétition “Cour pénale internationale: Justice pour les 6 millions de morts Congolais de Paul KAGAME”. Rejoignez Didier et 21 signataires.