Au Mali, les citoyens non armés sont tués par le régime actuel. Nous réclamons justice.

Au Mali, les citoyens non armés sont tués par le régime actuel. Nous réclamons justice.

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Le Mali vit des heures sombres de son histoire. Le peuple est debout pour faire valoir sa souveraineté et porter sa voix pour lutter contre la mauvaise gouvernance, la cruauté, l'impunité et le banditisme d'État. Le régime actuel , contesté de façon légale et constitutionnelle, a décidé de procéder par l'usage d'armes à feu, à des arrestations arbitraires et à des intimidations, réprimant la masse populaire qui depuis est entrée dans une désobéissance civile suivant une disposition constitutionnelle.

La répression brutale des manifestations se fait par l'intermédiaire d'une force spéciale de lutte antiterroriste, qui n'a aucunement vocation à procéder au maintien de l'ordre. Après les épisodes funestes de Sikasso (3ème région administrative du Mali) où des manifestants ont déjà trouvé la mort, ils ont juré d'en finir avec tous les contestataires du régime.Pour ce faire ils n'ont pas hésité à tirer à balles réelles sur les populations civiles, faisant des dizaines de morts dans la capitale.

C'est pourquoi nous, M5 RFP Diaspora France/Europe, condamnons ces barbaries et interpellons la communauté internationale, les organisations internationales et toutes les ONG engagées dans la protection des civiles, témoins de ces massacres commandités par le régime autocratique, dictatorial et désormais sanguinaire d'Ibrahim Boubacar Keita (IBK). Nous voulons que justice soit faite!

Aujourd'hui, convaincus que la liberté est universelle, que l'humanisme doit rester la première vertu à préserver dans ce monde, et que la  voix de chacun de nous peut apporter un changement, nous vous invitons à porter un regard critique sur la situation chaotique du Mali. Nous vous vous interpellons pour relayer le massacre des maliens mains nues par la Force Spéciale de lutte antiterroriste pour avoir demandé la justice sociale, la sécurité au nord et au centre du pays, l'éducation et tous les fondamentaux pour avoir une vie descente, comme il est exprimé dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.

Le Mali sombre, et je vous prie de nous aider à crier celà à travers le monde, que la communauté internationale, et le reste du monde sachent ce qui se passe dans ce pays dont la stabilité est désormais compromise, dont les populations civiles sont tuées, au Nord au centre et aujourd'hui dans la capitale.
Le Mali, dans sa totalité, saurait compter sur votre compréhension, et votre soutien!

M5-RFP Diaspora France/Europe