Contre la comparution libre de Cécile Bourgeon à son procès en appel

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Le 12 mai 2013, la petite Fiona était signalée disparue par sa mère, Cécile Bourgeon. Un énorme dispositif de recherches a été déployé par les autorités pour retrouver cette petite, en vain.

En septembre 2013, les aveux sont enfin arrivés, la petite était décédée et son corps enterré quelque part dans le Puy de Dôme. Les recherches pour le retrouver sont restées vaines à ce jour.

Le 25 novembre 2016, Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf ont respectivement été condamnée à 5 et 20 ans de prison. Ce procès s'est déroulé sans possibilité de savoir ce qui est réellement arrivé à cette petite car son corps est toujours introuvable, l'amnésie des deux accusés étant persistante sur ce point.

Lors du procès, Mme Bourgeon a clairement déclaré avoir menti sur ses accusations de coups portés à la petite par son compagnon. Pourtant c'est lui qui a été lourdement condamné et non elle. Ses avocats plaidant qu'il ne fallait pas écouter le peuple pour la condamner.

Elle est donc libérable depuis cette date et ses avocats multiplient les requêtes pour sa libération afin qu'elle comparaisse libre au procès en appel prévu en octobre.

Les différentes demandes réalisées jusque là ont étés rejetées par la Cour d'appel au motif suivant:

Risque de pression et de concertation à l'égard des témoins et des troubles à l'ordre public si Cécile Bourgeon devait obtenir d'être assignée à résidence au domicile de sa mère à Perpignan. Lors du procès, "elle a bien précisé qu'elle voulait sortir pour aller chercher le lieu où était enterrée sa fille". Elle alimente elle-même ce trouble à l'ordre public.

En février 2017, elle a comparu en tant que victime au procès en appel de son violeur. Ses avocats se sont félicité que le juge écoute le peuple pour condamner celui ci.

A ce jour nous, le peuple, demandons à être entendus et faisons savoir à la Cour de Cassation, saisie pour des raisons de constitutionnalité, que nous nous opposons à la libération de Mme Bourgeon avant son procès en appel.

Nous sommes des milliers à travers la France, voir le monde à nous mobiliser pour que Fiona obtienne Justice et a espérer que le procès en appel fera enfin la lumière sur ce qui lui est arrivé. Nous espérons toujours que sont corps soit retrouvé avant cette date et seul le maintien en détention de Mme Bourgeon peut assurer que celui ci ne puisse être déplacé, vu qu'elle affirme elle même vouloir le retrouver une fois dehors, tout comme elle a indiqué lors du procès avoir voulu retourner sur les lieux afin de le déplacer dans l'éventualité où ils auraient été vus pendant qu'ils l'enterrait.

Il est donc nécessaire que le peuple, que nous représentons soit entendu par la plus haute autorité qui doit décider de la libération de Mme Bourgeon.

Plus nous serons de signataires, plus nous aurons de poids.

Merci à vous.



bultel compte sur vous aujourd'hui

bultel STEPHANIE a besoin de votre aide pour sa pétition “Cour de Cassation: Contre la comparution libre de Cécile Bourgeon à son procès en appel”. Rejoignez bultel et 1 289 signataires.