Bénin : Violation de la Constitution du 11 décembre 1990

0 have signed. Let’s get to 1,000!


Un peuple éveillé est le socle d'un Etat démocratique prospère. La veille citoyenne est donc l'activité primordial de tout citoyen et le plus grand pouvoir que confère la constitution béninoise à ses fils et filles. Cependant cette veille citoyenne ne peut être une réalité que si le grand nombre à conscience du rôle et du pouvoir qui est le sien quand à son insertion dans la gestion de l'État. Voilà pourquoi le constituant du 11 Décembre 1990 a prit les dispositions nécessaires en son article 40 pour que chaque citoyen ait connaissance de ses obligations en tant que citoyen et du pouvoir qui est le sien dans la bonne gouvernance de l'État.

Malheureusement nos dirigeants;

foi de ce qu'un peuple éveillé est un danger pour la mauvaise gouvernance et leur enrichissement illicite sur le dos  des peuples,

pour profiter de l'ignorance des peuples violent  sans remords cet article 40 de la constitution du 11decembre 1990 qui stipule que :

<<L'Etat a le devoir d'assurer la diffusion et l'enseigne- ment de la Constitution, de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948, de la Charte Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples de 1981 ainsi que de tous les instruments internationaux dûment ratifiés et relatifs aux Droits de l'Homme.

L'Etat doit intégrer les droits de la personne humaine dans les programmes d'alphabétisation et d'enseignement aux différents cycles scolaires et universitaires et dans tous les programmes de formation des Forces Armées, des Forces de Sécurité Publique et Assimilés.

L'Etat doit également assurer dans les langues nationales par tous les moyens de communication de masse, en particulier par la radiodiffusion et la télévision, la diffusion et l'enseignement de ces mêmes droits.>>

Nous voulons simplement exiger la mise en application de cet article de la constitution du 11decembre 1990!!!