Contre la réforme de l'unité Camus du centre Rocheplane de Saint Martin d'Hères

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Pétition contre la fermeture de l'unité Camus et contre les soins uniquement en hospitalisation de jour du centre de convalescence "Rocheplane" à Saint Martin d'Hères.

L'obésité est reconnue comme une maladie chronique par l'OMS depuis 1997. Cette maladie polyfactorielle, génétique, environnementale et sociétale touche aujourd'hui près de 16% de la population française. Actuellement, l'obésité est une véritable épidémie qui n'épargne plus aucune région du monde. La consommation d'alcool est pour sa part cause d'apparition de nombreuses maladies, parfois graves, voire mortelles, comme la cirrhose du foie, certains cancers dont ceux de la bouche, de la gorge, du foie et de certaines maladies cardiovasculaires.

La direction du centre Rocheplane a informé les patients et les équipes médicales de son projet de fermeture de l'Unité Camus ou de passer les soins uniquement en hospitalisation de jour. 
En notre qualité de citoyens, de patients et d'ex-patients du service de rééducation nutritionnelle et d'Alcoologie, nous vous invitons à protesté:

CONTRE LE PROJET DE FERMETURE DE L’UNITÉ CAMUS ET LES SOINS UNIQUEMENT EN HOSPITALISATION DE JOUR

L'unité Camus a pour objectif principale de prodiguer des soins de rééducation qui permettent:

  • d'acquérir de nouvelles habitudes et hygiène alimentaire,
  • de reprendre gout à l'activité physique et d'élaborer un projet de vie,
  • de mieux comprendre afin de soulager les souffrances liées aux problèmes nutritionnels, de surpoids et d'Alcoologie.

La prise en charge médicale et rééducative personnalisée actuelle répond à ces objectifs et améliore la santé et la qualité de vie de la grande majorité des patients et ex-patients de Rocheplane.

La fermeture de l'unité Camus, dont l'activité est unique dans le département, priverait les patients potentiels de la Région de cette qualité de soins et nous sommes persuadés que les objectifs énoncés ne pourront pas être atteints en hospitalisation uniquement de jour car la coupure avec l'environnement des patients est une condition essentielle à la réussite du traitement.
De plus les personnes les plus touchées seraient encore et comme toujours celles dont les moyens financiers ne permettent pas une hospitalisation ambulatoire et/ou de suivre des soins dans une clinique privée.
En outre, cette décision irait à l'encontre de toutes les communications faites par les autorités en matière de santé (Ministère de la Santé, Sécurité Sociale, ...) et relayées par les médias, concernant les problèmes de santé publique que représentent l'obésité et l'alcoologie et la nécessité de faire de la prévention notamment dans ces domaines.

Dans l'unité Camus, les patients peuvent s'appuyer sur une équipe pluridisciplinaire de qualité (compétente, disponible et soudée). Ce serait une grave erreur de la dissoudre.

Rocheplane le, 03 octobre 2017,
"Les signataires."



Patients compte sur vous aujourd'hui

Patients ROCHEPLANE a besoin de votre aide pour sa pétition “Contre la réforme de l'unité Camus du centre Rocheplane de Saint Martin d'Hères”. Rejoignez Patients et 1 571 signataires.