Remplacez OU bannir l'expression "tête de turc" discriminante et violente

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Remplacez ou bannir l'expression "tête de turc" discriminante qui bannalise les différentes formes de violences envers les personnes issues ou originaire de la communauté turque en France, par des expressions déjà existantes "souffre-douleur" ou "le vilain petit canard", qui, au passage, sont irrespectueuses et indignes vis-à-vis de ces victimes innocentes qu'elles soient d'origine turque ou pas, et qui n'ont rien demandées... alors que le mot "victime" suffit en lui-même.

Expression tellement bannalisée, qu'il y a même un film sous ce titre ! Et cela ne dérange personne, pas étonnant, dans le même temps, dans un pays où le FN est arrivé au second tour plusieurs années de suite aux dernières élections présidentielle, je ne vous l'apprends guère. Sans parler de toutes les fois où je l'ai entendue dans des séries TV, et ce sans scrupule aucun ! À croire que tout va bien dans ce fait, et qu'il n'y a pas de mal à l'employer à tout va... Mes oreilles sursautent à chaque fois, et à chaque fois c'est la sidération.

À l'ère où la langue française se remet en question et évolue pour s'améliorer ;

EXEMPLES :

Pour l'expression "Nègre littéraire" bannit :

http://www.lefigaro.fr/langue-francaise/actu-des-mots/2017/11/17/37002-20171117ARTFIG00081-le-negre-litteraire-est-officiellement-a-bannir.php

Et pour le mot "RACE" bannit aussi :
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/431130-pourquoi-il-est-pertinent-de-supprimer-le-mot-race-de-la-constitution.html

Il serait temps, je crois que cette expression « tête de turc » soit bannit aussi !

Pour info voici la définition de cette expression (pas très glorieuse, à mon humble avis... Mais c'est l'histoire qui veut ça)
source http://www.expressio.fr/expressions/tete-de-turc.php :

TÊTE DE TURC
Personne en butte aux sarcasmes, aux mauvais traitements et aux plaisanteries douteuses.

Origine
Sans chercher à remonter jusqu'aux Croisades, aux XVIIe et XVIIIe siècles, le More et le Turc étaient les emblêmes des incroyants, des barbares cruels et sanguinaires.
C'est probablement pour cette raison, et pour faire suite à l'expression "fort comme un Turc" citée au XVIIe, que, dans les fêtes foraines du XIXe siècle, on trouvait des attractions constituées d'une sorte de dynamomètre surmonté d'une tête enturbannée (symbole du Turc) dans laquelle il fallait taper le plus fort possible, la force du coup étant mesurée par une aiguille.

Dans ces jeux, il était bien sûr plus viril de se frotter à un symbole de force, d'où la cible à la forme d'une tête de Turc.
Mais c'est le fait que cette pauvre tête était constamment frappée par tout le monde, qui a fait de la tête de turc celui sur lequel chacun s'acharne.

Compléments
Pour ceux qui craindraient d'offenser nos (presque) voisins Turcs et, de manière plus politiquement correcte, on peut aussi dire "souffre-douleur".


Pour ma part, je rajouterai que, pour le moment l'expression "tête de turc" n'est qu'une EXPRESSION et non une INVITATION et/ou une AUTORISATION, cela va de soit, à traiter les turc(que)s comme des "souffre-douleur", à bon entendeur(se)s...

Merci de l'attention portée à ma pétition, permettez-moi de vous souhaiter à toutes et à tous, avec tous le respect que je vous doit, une bonne et heureuse année 2018.

Cordialement,

Madame Tülay ÖZKAN

Décideurs :
Conseil supérieur de la langue française (CSLF)
Premier Ministre Edouard Philippe
Emmanuel Macron



tulay compte sur vous aujourd'hui

tulay OZKAN a besoin de votre aide pour sa pétition “Conseil supérieur de la langue française (CSLF): Remplacez OU bannir l'expression "tête de turc" discriminante et violente”. Rejoignez tulay et 14 signataires.