Pétition fermée

NON A LA SUPPRESSION DE 48 TRAINS EN LORRAINE.

Cette pétition avait 1 375 signataires


     STOP AUX SUPPRESSIONS DE TRAINS en Lorraine !!!

                En juin 2014, les cheminots par leur action, dénonçaient une réforme ferroviaire qui serait uniquement supportée financièrement par les usagers et les cheminots. Aujourd'hui La Direction Régionale  SNCF Lorraine  décide de supprimer 48 trains du vendredi au lundi en Lorraine, par manque d'agents de conduite, alors qu'elle connaissait le plan de transport depuis décembre 2014.

            Pour La CGT, la direction doit embaucher des effectifs suffisants pour couvrir la charge de travail. L'égalité d'accès et de traitement des citoyens sur tout le territoire doit rester le pilier du SERVICE PUBLIC .

            Concrètement, la SNCF remplace certain trains par des bus et supprime les autres.

                        QUID  des usagers qui resteront sur le quai quand le bus sera rempli?

                        QUID des usagers à mobilité réduite et/ou en situation de handicap ?

                        QUID de la sécurité d'un train par rapport à la route, notamment en période hivernale?

                        QUID des temps de trajets et du confort?

                        QUID des correspondances TGV/TER/TET?

            C'est pour cela que La CGT vous propose, Usagers, Citoyens, Elus et Cheminots, d'agir ensemble pour défendre les dessertes ferroviaires existantes et exiger de la Direction SNCF LORRAINE des emplois suffisants pour assurer le plan de transport actuel pour un véritable service public répondant à vos besoins.

            Je signe cette pétition pour le maintien de toutes les dessertes par train.



cgt compte sur vous aujourd'hui

cgt NANCY a besoin de votre aide pour sa pétition “Conseil Régional de Lorraine, Direction régionale SNCFde Lorraine: Ne supprimez pas 48 trains en Lorraine.Mettez en place les emplois suffisants pour assurer le plan de transport actuel, pour un véritable service public répondant à nos besoins.”. Rejoignez cgt et 1 374 signataires.