Les grands projets inutiles, c'est fini : Renoncez au port géant de Port-la-Nouvelle

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


La situation actuelle de pandémie du COVID 19 est quasi inédite dans l’histoire contemporaine; elle nous oblige à revoir de nombreuses manières de penser notre monde. Les conséquences de cette crise se feront sentir pour les années à venir. 

L’heure est à la solidarité. Nous saluons les décisions de la présidente de région Occitanie d’aider entreprises et associations. Cependant, nous savons qu’il s’agit là de répondre à l’urgence mais que les conséquences de cette situation vont être immenses. Passé ce moment, le pilotage ne pourra plus être à vue mais devra se concentrer sur la résilience des territoires, à leur capacité à répondre aux besoins essentiels de la population. D'autres menaces nous guettent comme les crises climatiques et alimentaires, les incendies, les inondations dont nos politiques sont responsables. 

A Port la Nouvelle, le projet d’extension portuaire, porté par la région Occitanie est à l’arrêt comme bon nombre d’autres chantiers. Ce projet, fortement contesté lors de l’enquête publique a néanmoins été lancé malgré les impacts environnementaux irréversibles et titanesques qu’il génère, notamment 1 km de plage encore sauvage détruite, plus de 11 millions de tonnes de sédiments dragués et une pollution accrue par le trafic maritime et routier. Il va provoquer la destruction de centaines d’hectares de fonds marins et perturber la migration des poissons entre mer et étangs. En modifiant les ouvrages existants, il va modifier le renouvellement des eaux de la lagune, aggravant son asphyxie. Tout cela à un coût pharaonique de plusieurs centaines de millions pour amplifier une économie climaticide et sans avenir : import de pétrole et d'engrais chimiques, et export de blé dur. A peine entamé, la reprise de ce chantier va se solder par des coûts supplémentaires à cause des intempéries, la mer ayant déjà repris ce que l’homme a tenté de lui confisquer.


La région pilotée par Carole Delga ne peut plus se permettre le gaspillage d'autant d'argent public. Une ré-orientation budgétaire est urgente vers des priorités sociales, sanitaires, environnementales. Pour cela, Nous demandons l'arrêt immédiat de l'extension portuaire et un autre projet vraiment durable pour Port la Nouvelle. 



Brigitte compte sur vous aujourd'hui

Brigitte BALES a besoin de votre aide pour sa pétition “Conseil Régional de l'Occitanie: Les grands projets inutiles, c'est fini : Renoncez au port géant de Port-la-Nouvelle”. Rejoignez Brigitte et 1 446 signataires.