Petitioning Conseil Régional d'Île-de-France and 1 other

Rétablissez les aides aux transports pour les personnes sans-papiers

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, l’avait annoncé dans son programme, et c’est cette première mesure sur les transports qu’elle décide d’appliquer : les aides aux transports pour les personnes sans-papiers sont supprimées.

Avant, une personne sans-papiers qui bénéficiait de l’aide médicale d’Etat (AME), obtenait de la part de la Région Ile-de-France une réduction de 75% du prix du Pass Navigo. Grâce à ce petit coup de pouce, ces personnes, qui vivent en situation de grande précarité, pouvaient, entre autres, se rendre à leurs rendez-vous médicaux, faire leurs démarches pour chercher du travail, se rendre dans des structures associatives.

Mais depuis le 22 janvier 2016, c’est terminé.

Avec cette nouvelle mesure, elle porte atteinte à la vie de ces personnes qui ont quitté leur pays d’origine dans l’espoir d’avoir et d’offrir un meilleur futur pour leur famille.

Voici le bel avenir que leur prévoit la nouvelle Présidente de la Région Ile-de-France. Faute de pouvoir s’offrir un titre de transport :

  • Leurs démarches pour une recherche d’emploi vont être interrompues.
  • Leur suivi médical à l’hôpital sera fortement complexifié car ils ne pourront pas honorer leurs rendez-vous.
  • Leur suivi au sein de structures associatives, qui fait partie d’un processus d’intégration en France, s’arrêtera aussi.
  • Mais, comme Valérie Pécresse les pousse à prendre le risque d’utiliser les transports illégalement : elles seront peut-être en infraction et devront payer des amendes. Leurs ressources ne leur permettront pas de payer les amendes que les agents de contrôle de la RATP pourraient leur imposer.

Le 10 mai 2015, la récente Présidente de la Région disait dans une interview au micro d’iTélé, Europe 1 et Le Monde, que le forfait solidarité transport pour les étrangers en situation irrégulière est “une mesure qui est une source d’injustice extrêmement grave (…) parce que tous ceux qui sont en situation régulière, eux, paient plein pot. (…) 163.000 étrangers en situation irrégulière bénéficient de cette gratuité”.

Parce que donner le choix, par exemple, à une maman séropositive avec un ou plusieurs enfants en bas âge, vivant dans la précarité, en situation irrégulière, de frauder pour aller se soigner c’est juste ?

NON, C’EST HONTEUX !

D’ailleurs, Valérie Pécresse a menti dans cette interview puisque la Région Ile-de-France assure que 110.000 personnes ayant droit à l’AME bénéficiaient du forfait Solidarité fin 2014. Marisol Touraine, ministre de la Santé, précise jeudi 28 janvier 2016, lors des vœux à la presse que : « La France dispose d’un système de santé qui permet de soigner tout le monde y compris des personnes en situation de précarité […] Tout ce qui vient fragiliser la santé des personnes les plus précaires est évidemment éminemment condamnable. »

Nous décidons d’agir ! Nous croyons que le droit de se soigner dans la dignité doit être accessible à tous, et pas seulement à des privilégiés, car la maladie ne choisit pas de frapper uniquement ceux qui peuvent payer un ticket de transport !

Le Comité des Familles est une association parisienne qui s’adresse à des personnes, en majorité migrantes, en situation de grande précarité économique et sociale, vivant avec le VIH/Sida. Notre association a une file active de 850 personnes en 2015.En comparaison des 110.000 personnes potentiellement concernées par la mesure votée par le Conseil régional, nous nous adressons à une population certes parfois bénéficiaire de l’AME, mais surtout touchée par une question de santé publique. Les programmes que nous proposons sont des programmes d’éducation à la santé, afin d’apprendre à vivre avec le VIH, de prévenir des contaminations, et de transmettre des messages d’information et d’espoir aux jeunes et aux personnes susceptibles d’être concernées. Notre travail est reconnu au niveau national et nous sommes soutenus, entre autres, par nos 150 partenaires hospitaliers.

Nous ne laisserons pas Valérie Pécresse faire croire que ce sont les aides aux déplacements envers les étrangers qui plongent la Région Ile-de-France dans une situation économique catastrophique !

www.comitedesfamilles.net/vih-hepatites-ist/discrimination/article/communique-de-presse-valerie

This petition will be delivered to:
  • Conseil Régional d'Île-de-France
  • Présidente de la région Île-de-France
    Valérie Pécresse


    Le Comité des Familles started this petition with a single signature, and now has 1,177 supporters. Start a petition today to change something you care about.