Nous voulons une connexion internet fiable, stable et à la portée de tous en Haïti

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Depuis que l’internet a fait son apparition dans le pays il y a plus de deux décennies, il a séduit de plus en plus de jeunes. Et au fil des années, il est même encourageant de voir, à quel point de nombreux jeunes Haïtiens, malgré leurs maigres ressources, se sont appropriés ce nouvel outil pour communiquer, effectuer des recherches, se divertir, se perfectionner et s’ouvrir au monde.


Toutefois, à cause du prix exorbitant et de la mauvaise qualité de l’internet, jumelés à un manque de curiosité numérique, les jeunes gens en Haïti ont plutôt tendance à réduire leur usage d’internet et à se limiter à surfer sur Facebook et communiquer sur WhatsApp. Or, nous le savons tous, Internet offre un nombre incalculable d'opportunités : des cours en lignes pour se former (MOOC), des centaines de bases de données (en libre accès) pour se documenter, des tutoriels etc.


Sans une bonne connexion internet fiable, stable et à la portée de tout un chacun, ces opportunités seront inaccessibles au plus grand nombre de jeunes Haïtiens qui aimeraient pourtant s’informer, se former, se lancer de grandes aventures numériques et tirer tout le potentiel de l’internet. Selon un rapport de la Commission Économique des Nations Unies pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) en 2016, Haïti faisait partie des trois pays de l'Amérique latine et de la Caraïbe ayant le pire taux de pénétration d’internet, soit moins de 15% des foyers connectés. Cette malheureuse position est la résultante de plusieurs facteurs sociaux et économiques.


Les 50 mb pour 9 gourdes ou 1 gb pour 18 gourdes, comme tarifs de base quotidiens, ne facilitent guère la navigation des jeunes déjà très limitée sur les téléphones intelligents. Par ailleurs, très peu de citoyens peuvent s’offrir le luxe d’une connexion internet mensuelle plus ou moins fiable à 33 dollars américains. De ce fait, très peu d'haïtiens ont toujours accès à l’internet de qualité.


Nous pouvons encore nous rattraper et faire en sorte que les jeunes Haïtiens puissent profiter du virage numérique. L’accès à internet est un droit fondamental reconnu par les Nations Unies depuis 2012. Et le 1er juillet 2016, les 47 membres du conseil des droits de l'homme de l'ONU ont adopté une résolution qui condamne officiellement la restriction d'accès à l’internet.


C’est pour cela que nous demandons aux autorités concernées d’œuvrer pour :


Une connexion internet fiable et stable
Une connexion internet à la portée de tous les Haïtiens et toutes les Haïtiennes



Réseau des jeunes bénévoles des Classiques de Sciences Sociales en Haïti compte sur vous aujourd'hui

Réseau des jeunes bénévoles des Classiques de Sciences Sociales en Haïti a besoin de votre aide pour sa pétition “Conseil National des Telecommunications (CONATEL): Nous voulons une connexion internet fiable, stable et à la portée de tous en Haïti”. Rejoignez Réseau des jeunes bénévoles des Classiques de Sciences Sociales en Haïti et 140 signataires.