Dammartin-en-Goële : nous voulons de nouvelles élections municipales. Démissionnez !

0 a signé. Prochain objectif : 100 !


Le Tribunal administratif a condamné la tête de liste MD 2020, élu maire en 2020, à un an d’inéligibilité et lui a retiré toutes ses fonctions. Pour sa défense au tribunal il a accusé son principal colistier, devenu premier maire-adjoint.

La condamnation légale de la tête de liste est une condamnation morale de toute l'équipe de la majorité municipale. L'équipe porte collectivement la responsabilité de cette condamnation et doit quitter le Conseil municipal. En démissionnant, de nouvelles élections seront possibles. Ce sera l'occasion pour les Dammartinois·e·s d'être informé·e·s de ce qui s'est passé et de choisir un nouveau maire, un nouveau Conseil municipal, en toute transparence et en connaissance de cause.

Si la justice condamne seulement la tête de liste, c'est parce qu'il porte la responsabilité de la campagne électorale et des comptes de campagne et non parce qu'il est le seul concerné. Le fait même qu’il produise, pour sa défense, une lettre collective qui accuse son premier maire-adjoint, démontre qu'il n'est pas seul en cause. L'ensemble de son équipe doit démissionner par conscience morale.

Nous, citoyens, habitants et électeurs de Dammartin-en-Goële, demandons à tous les conseillers municipaux de démissionner afin que de nouvelles élections aient lieu.